Mon assurance couvre-t-elle une invasion de rats ?

L’obligation de dératisation ne concerne pas que les restaurants et les distributeurs alimentaires. La législation française est particulièrement stricte en ce qui concerne l’invasion de nuisibles. Et elle oblige toute personne, particulier ou professionnel, entreprise et collectivité à procéder à la dératisation dès lors que la présence de rats est suspectée et avérée.

Mais voilà… une dératisation peut coûter cher. D’autant plus que si l’infestation est importante, plusieurs interventions seront nécessaires. Avant de contacter un dératiseur en conséquence, il peut être prudent de se poser cette question : l’invasion de rats peut-elle être couverte par une assurance ? Existe-t-il une assurance qui couvre la nuisance des nuisibles ? Et l’intervention d’un dératiseur peut-elle être assurée ?
Voici les réponses à toutes vos questions.

Vous avez une assurance habitation multirisque ?

Ce type d’assurance vous offre une protection contre les dommages causés par les incendies, les catastrophes naturelles, les inondations, les tempêtes, les vols et les cambriolages. Mais malheureusement pas pour les nuisances dues à l’invasion de nuisibles.
Pour tout vous dire, il n’existe pas en France d’assurance offrant de couvrir les dégâts causés par une infestation de rats, ainsi que les frais engendrés par l’intervention de dératiseur. Pour la très simple raison que, pour un assureur, l’invasion de rats n’est autre que la conséquence sur le long terme de la négligence du propriétaire de la maison.
Vous ne devez donc pas compter sur votre assurance habitation si vous en avez souscrite une.

Quelles sont les solutions possibles ?

Vous ne voulez pas payer une fortune pour une dératisation ? Plusieurs solutions sont possibles. Vous pouvez, par exemple, commencer par solliciter les services d’un dératiseur agréé en assurance. Mais vous pouvez aussi demander une aide auprès des collectivités locales.
Les avantages de faire appel à un professionnel en dératisation agréé en assurance
Autant vous le dire tout de suite, un expert agréé en assurance ne vous coûtera pas moins cher. Il peut, en revanche, vous faire bénéficier d’autres privilèges considérables comme :

La prise en charge des dégâts occasionnés par la dératisation

Bien que ça soit rare, une opération de dératisation peut avoir des conséquences non négligeables aussi bien sur la santé que sur l’environnement. Les produits utilisés sont en effet hautement toxiques. Et ils peuvent être potentiellement dangereux pour les habitants de la maison, les enfants et les animaux domestiques en particulier. Sans parler du fait qu’ils peuvent contaminer le sol, l’air et les eaux.
Dans les deux cas, l’intoxication et la contamination sont sévèrement sanctionnées. Et les opérations pour y remédier peuvent coûter extrêmement cher. Voilà pourquoi, une assurance est nécessaire. Et justement, en faisant appel à un expert agréé en assurance, vous pouvez déjà être couverts pour tous les risques inhérents à la dératisation.

La garantie d’un travail bien fait

Par travail bien fait, on entend bien sûr une extermination totale et définitive des rats chez vous. Un expert en dératisation agréé en assurance est avant tout un professionnel. Connaissant son travail et disposant des matériels nécessaires adaptés, il est à même de vous garantir un travail fait dans les règles.

L’aide financière des collectivités locales

Vous pouvez également vous informer auprès des collectivités locales. Bien que ces dernières ne proposent pas une offre de subvention précise, elles peuvent – dans certains cas – proposer une aide financière dans le cas d’une infestation majeure. Et ce, en vue de prévenir la propagation dans la rue, le quartier et subséquemment dans la ville.
A Marseille, par exemple, le Service de la santé publique a pris en charge les frais de dératisation dans les bâtiments municipaux et les espaces verts publics.

Adressez-vous à votre propriétaire…

Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant

demander un devis dans votre région

Vous êtes locataire ? Nous avons une bonne nouvelle pour vous : vous n’aurez pas à payer pour la dératisation. Selon la loi du 6 juillet 1989 en effet, le financement de cette entreprise doit revenir aux propriétaires des locaux.
Si vous suspectez une infestation en conséquence, vous avez deux options :

  • Vous financer la dératisation et vous demandez remboursement auprès des propriétaires.
  • Vous vous tourner directement vers les propriétaires et leur demander de faire le nécessaire pour régler le problème.
Contacter un expert nuisibles Devis gratuit dans votre ville