Comment peut-on piéger un ragondin ? Notre avis d’expert

Comment peut-on piéger un ragondin ? Quelle est la législation en vigueur ? Nos experts font le point sur toutes les informations à connaître sur le sujet. Pour lutter contre ces gros rongeurs semi-aquatiques, le recours aux cages à capture est la meilleure solution. Les animaux sont pris au piège rapidement et sans être blessés. Voici nos conseils pour les amateurs !

Le ragondin, l’un des plus gros rongeurs au monde

Rongeur semi-aquatique, le ragondin se trouve souvent sur les berges ou dans les marais. Lorsqu’il n’est pas dans son terrier, il part à la recherche de nourriture dans les parcs et les potagers. Connaître ses caractéristiques et le milieu dans lequel il évolue est primordial pour stopper la prolifération du ragondin.

Le ragondin, une espèce entre le rat et le castor

Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant

demander un devis dans votre région

Comment piéger un ragondin ? Apprenez d’abord à le reconnaître au premier coup d’œil parmi les nombreuses espèces de rongeurs. Ces mammifères possèdent des grandes incisives à croissance continue. C’est leur principal point commun puisque leur taille, leur poids et leur morphologie sont très variables. Parmi les rongeurs connus, figurent :

  • les rats
  • les souris
  • les campagnols
  • les castors
  • les lièvres sauteurs
  • les lapins…

A quoi ressemble le ragondin ?

Pour résumer, on peut dire que le ragondin se situe physiquement entre le rat musqué et le castor. Quelles sont précisément ses caractéristiques physiques et ses habitudes ? Voici des éléments d’information utiles pour choisir un piège adapté et le placer au bon endroit.

Ragondin
Caractéristiques
Taille et poids
Le ragondin est un très gros rat… ou un petit castor ! Il mesure de 40 à 60 cm pour un poids de 7 kg en moyenne, pouvant monter jusqu’à 9 kg. Sa queue quant à elle mesure entre 30 et 45 cm.
Couleur du pelage
Le pelage du ragondin varie entre les couleurs marron et gris clair. Vous observerez aussi des taches brunes sur les joues, sur le bassin et sous les oreilles. L’extrémité du museau est quant à lui plutôt blanc. Ses poils sont assez longs, contrairement à beaucoup de types de rats.
Morphologie et parties du corps
Le corps et la tête du ragondin sont de forme arrondie. Son dos est plus haut que sa tête.
Ses yeux noirs sont tout petits et ses oreilles sont rondes. La grande particularité du ragondin est la présence de quatre grandes incisives de couleur orange-rouge. En cela, il se rapproche des castors. Sa queue est longue et épaisse.
Mode de vie
Le ragondin est un mammifère nocturne qui sort beaucoup à la nuit tombée, même s’il n’est pas rare de l’apercevoir aussi pendant le jour. Il passe la majeure partie de son temps à nager près de la berge où se trouve son terrier qui mesure plusieurs mètres de long. Les ragondins vivent souvent en groupe mais se plaisent également seuls.
Alimentation
Herbivore, il mange à la fois les plantes et les graines de céréales. Il se nourrit beaucoup des racines poussant dans l’eau au bord des berges, mais aussi d’écorces, de légumes, de feuilles, de glands… Il apprécie le maïs et le blé.
Reproduction
Le ragondin peut vivre jusqu’à 10 ans, soit beaucoup plus longtemps que la majorité des rats. En liberté, il atteint sa maturité sexuelle au bout de 6 mois. Avec deux à trois portées comprenant environ 6 petits, les femelles peuvent mettre au monde annuellement entre 12 et 18 ragondins.

Comment lutter contre les ragondins ?

Parce qu’il est une espèce particulièrement invasive, le ragondin est classé parmi les plus grands nuisibles en France et en Europe. Des plans de lutte ont été instaurés dans plusieurs régions afin de protéger la végétation des marais. Si vous êtes confronté à une prolifération dans votre jardin, voici nos conseils pour identifier et piéger les ragondins.

Pourquoi le ragondin est-il considéré comme nuisible ?

Le ragondin est considéré comme nuisible pour plusieurs raisons :

  • il peut dégrader certaines cultures comme les potagers et les champs de céréales ;
  • il favorise l’érosion progressive des berges et les inondations ;
  • il met en danger certaines espèces végétales ;
  • il détruit parfois les nids des oiseaux aquatiques ;
  • son réseau de galeries fragilise les fondations de certains ouvrages hydrauliques.

Reconnaître la présence des ragondins

Vous soupçonnez la présence de ragondins dans votre jardin ? Comment ne pas confondre le ragondin avec le rat musqué ? Apprenez à repérer :

  • la présence de terriers d’environ 30 cm de diamètre et très profonds ;
  • des crottes de 3 cm de diamètre contre 1 cm pour le rat musqué ;
  • des empreintes de pas d’environ 7 cm. Les pattes postérieures du ragondin comportent cinq doigts dont quatre sont palmés, seul le doigt externe étant libre.

Comment piéger les ragondins ? Point sur la législation

Le piégeage contre les ragondins est autorisé à condition de ne pas causer de souffrance aux animaux.

Les types de pièges anti-ragondin

Outre les méthodes préventives, il existe tout un ensemble de techniques pour lutter contre les ragondins. Les voici :

Moyens de lutte contre les ragondins
Prérequis
La chasse à l’arc ou à l’arme à feu
Posséder un permis de chasse
Le déterrage pour détruire les nids
Posséder un agrément de piégeage
La mise en place de cages à ragondins
Pour les piégeurs agréés et les amateurs

Les piégeurs agréés ont été formés pendant plusieurs jours auprès de la Fédération Départementale de Chasse, de l’Office National de Chasse ou d’un autre organisme habilité. A l’issu de leur formation, ils ont obtenu l’agrément pour installer des pièges de plusieurs catégories. Pas d’inquiétude toutefois si vous ne l’avez pas. Tout le monde peut poser des cages contre les ragondins et les rats musqués.

Les pièges interdits contre les nuisibles

Les pièges à mâchoires et les pièges mutilants sont désormais interdits car ils risqueraient de blesser les animaux.

Comment fonctionne une cage à capture anti-ragondin ?

Les boîtes à capture, sont les pièges les plus utilisés contre les ragondins. Constituées d’un grillage métallique, ces cages mesurent environ deux mètres de long pour 50 cm de hauteur. Les mailles du grillage sont très fines afin que les appâts placés à l’intérieur ne s’envolent pas ou ne soient pas volés. En fonction des modèles, on trouve une ou deux portes sur les extrémités.

Le principe de ces pièges-cages ? Une petite encoche intérieure retient la porte pour le passage du ragondin. Une fois à l’intérieur, celui-ci monte sur une planche à ressorts qui désactive cette encoche, entraînant la fermeture de la porte.

Où placer votre piège anti-ragondin ?

Vous pouvez poser la cage à ragondin sur la berge, à environ 50 cm du bord. Certains chasseurs plus expérimentés attachent des boîtes à capture sur des radeaux fixés à la berge pour maximiser le piégeage des nuisibles.

Notre conseil : disposez des appâts également à l’extérieur de la cage pour attirer les rongeurs.

Notre conclusion

La cage à ragondin est vraiment le meilleur moyen pour lutter contre ces nuisibles. Non seulement ce piège est efficace, mais il est l’un des seuls à être autorisé dans la législation française. Vous pourrez facilement trouver des boîtes à capture en vente sur internet et dans les magasins spécialisés. Il existe de très bons modèles à partir de 50 euros.

Contacter un expert nuisibles Devis gratuit dans votre ville