Prédateurs des punaises de lit : une méthode bio pour s’en débarrasser

Lorsqu’il est question de punaises de lit, nos poils ont naturellement tendance à se hérisser. Effectivement, en termes de parasites gênants, ceux-ci n’ont rien à envier à leurs congénères. S’installant avec joie dans notre literie, et ce même s’ils n’y sont pas invités, ils savent nous donner du fil à retordre. C’est pourquoi, que vous sachiez ou non de quoi il s’agit, il est essentiel que vous y soyez sensibilisés. Car après tout, une simple nuit à l’extérieur peut déclencher une infestation de taille. Et une fois les ennuis ayant pointé le bout de leur nez, il ne reste qu’à sortir l’artillerie lourde pour en venir à bout ! Mais dire adieu aux punaises de lit signifie-t-il nécessairement qu’il faille employer des produits chimiques ? La réponse est non. En vous apportant quelques éléments à propos de ces insectes, il vous deviendra rapidement possible de trouver des remèdes naturels. Et en l’occurrence, les prédateurs sont idéaux pour vous ramener à la sérénité !

Qui sont les punaises de lit ?

Pour que vous ayez pleinement conscience de l’identité de votre ennemi, nous allons tâcher de le cerner au mieux. Voici donc des informations qui pourraient vous intéresser quant aux punaises de lit.

DescriptionIl est bien difficile de reconnaître ces petits insectes. Pourtant, une punaise de lit doit être identifiée au plus vite, pour prendre les dispositions adéquates ! En l’occurrence, sachez qu’une punaise de lit est comparable à une lentille cuite, plate et sombre. Son corps est brun, et semble rayé en raison des courts poils qui le recouvrent. En termes de dimensions, les punaises de lit avoisinent celles des fourmis, à savoir autour de 5 mm. Et par chance, elles ne volent pas !
Habitat et alimentationPour affronter ces punaises, voici un point à connaître : elles sont des créatures nocturnes. De jour, il est donc assez peu probable que vous les remarquiez : elles se dissimuleront au plus vite dans les fentes de vos planchers, de vos murs ou dans votre sommier si vous les dérangez. Se nourrissant de sang humain, elles se réfugient à proximité de votre odeur. Vos matelas, mais aussi vos vêtements sont parfaits en guise d’abri. A la nuit tombée, les punaises de lit viendront donc vous piquer en toute discrétion, si vous êtes dans les parages ! Toutefois, sachez qu’elles pourront survivre une année sans manger, si les conditions le permettent.
ReproductionS’il est essentiel de réagir vite si votre logement est infesté de punaises, c’est parce que leur prolifération est d’une rapidité impressionnante. Saviez-vous qu’une femelle peut pondre entre 200 et 500 œufs par jour ? Et au bout de 10 jours, ces œufs écloront pour à leur tour se disperser dans vos affaires.

D’autre part, il se peut que vous constatiez l’infestation non pas en raison des insectes eux-mêmes, mais à cause des piqûres sur votre corps. Et celles-ci sont aisément reconnaissables :

  • Ces piqûres sont tout d’abord indolores. Effectivement, lorsque la punaise pique, elle injecte dans un premier temps un anesthésiant pour que vous ne la remarquiez pas. Les démangeaisons ne se font ressentir que lorsque l’anesthésiant ne fait plus effet. Et bien que ces insectes ne soient pas des vecteurs de maladie, il se trouve toutefois que certaines personnes peuvent être victimes de réactions allergiques, à cause de l’histamine dégagée.
  • Les piqûres ne sont pas isolées. Vous en constaterez une série, bien souvent organisée suivant des formes géométriques : des cercles ou lignes se forment dans la plupart des cas. Et pour ne rien arranger, dans une nuit, la punaise peut piquer presque une centaine de fois !

Les prédateurs naturels des punaises de lit

Pour venir à bout des punaises de lit, il existe un certain nombre de produits chimiques, à manipuler avec précaution. Mais en plus de garantir un succès incertain, ils sont toxiques. C’est pourquoi il est intéressant de connaître les prédateurs naturels de ces insectes. Qui sont-ils ? C’est ce que nous allons voir maintenant.

Le scutigère véloceAussi connu sous le nom de scutigera coleoptrata, cet insecte est une forme de mille-pattes, et son appellation vient du fait qu’il est capable de se mouvoir très rapidement pour attraper ses proies ! C’est le prédateur principal des punaises de lit : si vous en avez chez vous, laissez-les en paix, car ils sont totalement inoffensifs pour l’homme.
Les araignées et les fourmisSi vous n’êtes pas arachnophobe, et que vous êtes victime d’une infestation de punaises, alors profitez de la situation car vous avez peut-être une solution naturelle et efficace à portée de mur : les araignées. De la même manière, les fourmis sont assez efficaces pour vous débarrasser de vos parasites. Elles sauront ainsi devenir vos meilleures alliées dans votre combat anti-punaises !

Ainsi, si les punaises de lit ont élu domicile chez vous, vous savez désormais qu’il est possible d’en venir à bout sans même avoir recours à des produits chimiques ! En effet, les prédateurs naturels de ces insectes sont la meilleure arme pour une éradication réussie. Toutefois, il n’est pas rare que, malgré les meilleures mesures, les insectes ne soient pas anéantis intégralement du premier coup. Mais qu’à cela ne tienne, à force de détermination, vous y parviendrez ! Si vous avez des questions spécifiques à votre cas, ou générales à ce sujet, nous sommes par ailleurs disponibles pour vous. N’hésitez pas à faire appel à nos experts, qui seront enchantés de pouvoir vous aider au mieux !

Contacter un expert nuisibles Devis gratuit dans votre ville