Punaise de lit : tout savoir, nos experts parlent !

Punaise de lit
Punaise de lit – Estimation d’un devis

Eh oui ! Les punaises sont de retour et selon l’ARS d’Ile-de-France, ces petites suceuses de sang humain reviennent en force en France. Très répandues dans les maisons, dans les appartements, dans les écoles… aujourd’hui, on les rencontre même dans les endroits les plus improbables : dans les maisons de retraite, dans les écoles, dans les dortoirs, dans les crèches et même dans les hôpitaux.

À l’heure qu’il est, vous ne le savez pas, mais il y en a peut-être également chez vous !


Une punaise de lit, c’est quoi ?


Faisons un peu d’entomologie :


La punaise de lit est un insecte nuisible appartenant à l’ordre des Hémiptères et à la famille des Cimicidae. Également connue sous l’appellation « puce de lit », on peut en distinguer deux sortes selon la zone géographique où on la rencontre :

  • Cimex Lectularius en zone tempérée
  • Cimex Hemipterus en zone tropicale

Morphologie de la punaise de lit — Comment la reconnaître ?

La punaise de lit est cependant très facile à reconnaître :

  • Sa forme : elle arbore un corps de forme ovale, et très plate.
  • Ses dimensions : visible à l’œil nu, elle mesure aux environs 4 mm à 7 mm de long, ce qui correspond à la taille d’un pépin de pomme.
  • Sa couleur : brun clair à beige en règle général, mais elle peut virer au brun foncé lorsqu’elle se gorge de sang.
  • Ses caractéristiques : c’est un arthropode, c’est-à-dire un insecte, dont le corps est formé par des segments de métamères hétéronomes.
  • Ses moyens de déplacement : dépourvue d’ailes, elle ne vole pas. C’est un insecte rompant qui se déplace très lentement – il est aussi rapide que peut l’être une fourmi.

Ce tableau récapitule la morphologie de la punaise de lit

Forme Ovale, aplatie
Couleur Brun clair à beige, brun foncé
Longueur 4 mm à 7 mm
Caractéristiques Arthropode
Déplacements Rompant

Reproduction de la punaise de lit — Comment elle se reproduit ?

La punaise de lit est un insecte particulièrement prolifique. Une adulte peut pondre jusqu’à 500 œufs pendant toute sa vie.
La reproduction de la punaise de lit se fait par « insémination traumatique ». Cela signifie que le mâle va piquer l’abdomen de la femelle avec son appareil génital pour y inséminer son sperme.

Une fois fécondé, le nombre d’œufs pondus va dépendre de la fréquence de l’alimentation de la femelle qui va s’installer au plus près de sa source de nourriture (c’est-à-dire l’Homme). Plus elle mangera, plus la pondaison sera :

  • Rapide, c’est-à-dire survenir après 3 jours à 10 jours seulement après la fécondation.
  • Prolifique, c’est-à-dire avec le plus grand nombre d’œufs possibles (entre 5 à 15 œufs par jour).
  • Durable, c’est-à-dire qu’elle peut continuer jusqu’à 6 mois environ.

Les œufs d’une punaise de lit

Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant

demander un devis dans votre région

Les œufs de la punaise de lit sont de couleur blanchâtre. Ils sont très petits, de la taille d’une tête d’épingle et se remarquent parce qu’ils sont rarement isolés.

Parce que la femelle peut pondre plusieurs œufs à la ponte, la plupart du temps, on les retrouve disposés en grappe de 10 à 30 œufs dans les coutures du matelas, sous les oreillers, dans les plis du lit ou dans les lattes du sommier.


L’éclosion des œufs a généralement lieu une dizaine de jours ou deux semaines après la pondaison. La rapidité de leur maturation va dépendre de la température : toujours entre 14 °C et 27 °C

Comment se passe le développement d’une punaise de lit ?

punaise de lit reproduction
Développement d’une punaise de lit – Obtenir un devis

Après éclosion, la larve (ou nymphe) doit passer par 5 stades avant de devenir adulte. La durée de chaque période de maturation peut aller de 3 à 15 jours, sous une température supérieure à 13 °C.

Elle va dépendre essentiellement de la fréquence avec laquelle les larves et les imagos se nourrissent. Autrement dit, plus ils se nourriront, plus ils grandiront rapidement.


À noter
qu’une larve peut consommer une grande quantité de sang, jusqu’au double de son poids. Elle peut, par la suite, rester dans cet état pendant près de trois mois sans se nourrir et sans, pour autant, mourir. On dit alors qu’elle est en hibernation, ce qui se passe lorsque la larve est soumise à une température inférieure à 13 °C.


Le tableau suivant récapitule le fonctionnement biologique de la punaise de lit :

Durée de vie 6 mois à 2 ans
Nombre total d’œufs pondus 300 à 500 œufs
Nombre d’œufs par ponte 5 à 15 œufs
Éclosion 10 à 12 jours après la ponte
De la larve à l’âge adulte 15 jours à 70 jours
Différents stades de développement · Œufs (3 à 10 jours)
· Larves
· Adultes

Alimentation de la punaise de lit – Comment elle se nourrit ?

A savoir
La punaise de lit est un insecte hématophage. Elle se nourrit uniquement de sang, plus particulièrement du sang humain, mais également de sang d’oiseau ou d’autres mammifères. L’alimentation peut durer entre 10 à 20 minutes.


La punaise de lit dispose d’un appareil buccal particulier qui lui permet à la fois de piquer la peau humaine, mais aussi de sucer le sang en dessous. Pour se nourrir, le rostre qui compose sa bouche s’allonge en une sorte de tube qui va transpercer la peau et y injecter :

  • Une substance anesthésiante — ce qui explique pourquoi vous ne sentez pas la piqûre ;
  • Une substance anticoagulante – pour rendre le sang plus fluide.

Cette opération peut durer entre 10 minutes à 20 minutes.


[cta_astuce titre= »Bon à savoir »] Avec une durée de vie moyenne de 5 à 6 mois, la punaise de lit peut cependant survivre jusqu’à 1 an, voire 2 sans nourriture si elle est en état de dormance, bien en sécurité et avec la température adaptée. [/cta_astuce]

Ce qui se passe après une piqûre…

Piqure de punaise de lit sur jambe
Piqure de punaise de lit sur jambe – Obtenir un devis avec un professionnel

La piqûre d’une punaise de lit est souvent indolore sur le moment, mais elle laisse quand même des traces éloquentes : des taches rouges semblables aux piqûres d’un moustique ou d’une puce.


Comment faire la différence ? Voici quelques indices qui vous mettront la puce à l’oreille :

  • Les piqûres de punaise de lit sont souvent situées aux endroits du corps qui n’ont pas été couverts pendant la nuit, c’est-à-dire sur les bras et les avant-bras, sur les jambes, et parfois, sur le dos.
  • Les piqûres de punaise de lit sont rarement isolées. La majorité du temps, elles sont regroupées et bien alignées, à raison de 4 à 6 traces rouges sur chaque zone concernée.
  • Les piqûres de punaise de lit ne provoquent pas forcément de réactions particulières. Chez certaines personnes, elles vont s’irriter et provoquer des démangeaisons dès que l’anesthésiant ne fait plus effet. Chez d’autres, plus chanceuses, elles peuvent ne rien provoquer du tout et passer totalement inaperçues.

Les complications possibles

A priori, même si les punaises de lit sont considérées comme des insectes nuisibles, leurs piqûres ne représentent aucun danger pour la santé des personnes piquées.

Cependant, dans des cas rares, elles peuvent provoquer une réaction allergique et entraîner l’apparition de boursouflures semblables à de graves urticaires.


Ces derniers peuvent être invalidants pour la personne concernée voilà pourquoi, dès leur apparition, la consultation d’un médecin est indispensable pour éviter d’autres complications.

Et qu’en est-il de la portée psychologique ?

La nuisance provoquée par la punaise de lit est surtout « psychologique ».

Si les désagréments dermatologiques peuvent être plus ou moins bien supportés, lorsqu’on y ajoute les troubles du sommeil, les démangeaisons et les traces sur le corps… tout cela, à la longue, peut engendrer une détresse psychologique importante : la honte, l’isolement social, l’anxiété voire la dépression.

Le refuge de la punaise de lit – Où se cache-t-elle ?

Vous dormez mal la nuit à cause de démangeaisons nocturnes inexpliquées ? Vous vous réveillez souvent le matin avec des traces rouges dont vous ignorez totalement l’origine ?

Votre maison est certainement infestée par des punaises de lit. Mais une question se pose : comment se fait-il que vous ne les voyiez pas ?


Conseil
Vous devez savoir une chose : les punaises de lit sont extrêmement discrètes. Nocturnes, elles ne sortent se nourrir qu’une fois le soleil couché et que sa source de subsistance est bien installée et endormie dans le lit. Pendant la journée, elles restent cachées dans des endroits sombres et difficiles d’accès comme le dessous ou les plis du matelas, les sommiers ou les cadres de lit, les fissures du mur ou du plancher, l’arrière des rideaux, derrière une cadre, en dessous d’un meuble, etc.


Un petit indice : elles ne sont jamais loin de l’endroit où elles se nourrissent, donc elles se concentrent essentiellement dans la chambre de coucher.

Cependant, lorsque l’infestation devient trop importante, les punaises de lit comment à se propager un peu partout dans la maison.

Elles peuvent alors se cacher dans les armoires, dans les valises, dans les sacs à main, sous les chaises, sous les coussins du canapé ou du sofa, sous le tapis, derrière les plinthes, dans les prises électriques, sous le plancher ou le bois, dans les livres et les horloges, etc.

Les signes qui ne trompent pas…

Plusieurs signes peuvent indiquer la présence d’une populace de punaises de lit chez vous.
Les signes corporels :

  • Le sommeil difficile causé par les démangeaisons.
  • La présence de traces de piqûres rouges sur plusieurs parties de votre corps.

Les signes extérieurs :

  • La présence de taches noires sur certains endroits du lit (drap, sommier, matelas…). Ce sont les excréments des punaises de lit.
  • La présence de punaises mortes dans le lit. Elles ont généralement été écrasées lorsque vous aviez changé de position pendant votre sommeil.
  • La présence de peau de punaise sur les draps, signes que certains insectes ont mués à ces endroits pendant que vous dormiez.

La propagation des punaises de lit – Comment elles se propagent ?

Comme dit précédemment, les punaises de lit sont extrêmement discrètes et avec ça, elles sont également de très grandes voyageuses.

Se déplaçant lentement et toujours dans l’ombre, et grâce à leur petite taille, elles peuvent se faufiler n’importe où sans qu’on les remarque : sac à main, portefeuille, porte-carte de crédit, etc.

Autrement dit, si vous pénétrez dans une maison ou dans un hôtel infesté par les punaises de lit, il se peut que vous en rameniez quelques-unes avec vous sans même le savoir.


Les punaises de lit peuvent ainsi se propager de deux manières :

  • Par déplacement actif
  • Par transport passif

Le déplacement actif des punaises de lit

On parle de propagation par déplacement actif lorsque les punaises de lit se déplacent d’eux-mêmes pour aller d’un endroit à un autre. Ces insectes sont attirés par la chaleur et par le gaz carbonique que le corps dégage naturellement pendant le sommeil.

Ils peuvent parcourir jusqu’à quelques dizaines de mètres pour rejoindre le lieu où se trouve leur festin, et choisissent d’élire domicile à proximité pour plus de praticité.
On parle de déplacement actif lorsque la propagation se fait par :

  • Faufilement dans les murs
  • Faufilement dans les plafonds
  • Passage dans les câbles électriques
  • Passage dans les tuyauteries
  • Passage dans les conduits d’aération

Le transport passif de punaises de lit

punaise de lit propagation
Bagages – Estimer son devis

On parle de transport passif lorsque la propagation se fait par le biais d’un hôte qui va transporter les punaises de lit de manière fortuite, c’est-à-dire sans même en avoir conscience.

Dans ces conditions, les insectes peuvent passer d’un endroit à l’autre, et parcourir plusieurs kilomètres.
On parle de transport actif lorsque la propagation se fait :

  • Par contact direct ou étroit avec des objets infestés (vêtements, matelas, chaises, sacs à main, etc.)
  • Par transport d’objets infestés d’un endroit à l’autre. Cela arrive très souvent en cas de déménagement, mais aussi lorsqu’on achète des objets infestés dans les friperies ou dans les marchés aux puces.
  • Par contamination des vêtements suite à un lavage dans les buanderies ou dans les pressings publics.
  • Par transport des insectes dans vos bagages ou dans vos sacs lors d’un voyage dans les transports en commun, etc.

Origine des punaises de lit — D’où elles viennent ? Pourquoi elles ont réapparu ?

Beaucoup d’entre vous n’ont certainement jamais vu de punaises de lit de leur vie. Et c’est normal ! Ces petits insectes hématophages ont quasiment disparu de la surface du globe aux environs des années 50, période pendant laquelle l’usage du DDT était encore permis.

Pour la petite histoire…

Vous n’avez sans doute jamais entendu parler des punaises de lit avant les années 2000, période pendant laquelle les infestations ont commencé à être inquiétantes en France. Et pourtant, vous devez savoir que ces petites bestioles existent depuis plusieurs milliers d’années. On les a retrouvés, par exemple, dans des tombes égyptiennes vieilles de près de 4000 ans.


Côté
Alors, où sont-elles passées ces 50 dernières années ? Avant la Seconde Guerre mondiale, on avait éradiqué les punaises de lit à l’aide de DDT, un insecticide particulièrement puissant et qui était extrêmement efficace. Malheureusement, il est également très toxique. Son utilisation a donc été interdite depuis 1950, et remplacée par des méthodes moins dangereuses, mais qui ne sont pas toujours aussi efficaces.
Voilà qui explique la réapparition soudaine et importante des punaises de lit ces 20 dernières années.

Comment lutter contre la propagation des punaises de lit ?

Bon à savoir
Comme le dit le vieil adage : « mieux vaut prévenir que guérir », notez bien qu’il est plus facile et dans votre intérêt, d’empêcher la propagation de ces petites bestioles chez vous. Une fois qu’elles ont envahi votre espace, il sera très difficile de s’en débarrasser.


Par conséquent, si votre maison n’a pas encore été infestée, adoptez ces quelques gestes pour éviter que cela n’arrive :

N’accumulez pas les objets


Les punaises de lit s’incrustent et sont d’autant plus difficiles à exterminer lorsqu’elles trouvent des endroits où elles sont en sécurité, c’est-à-dire des endroits sombres et difficiles d’accès où elles peuvent se cacher et se reproduire à loisir.
Faites donc en sorte de ne pas leur offrir cet environnement de rêve. Dégagez tout encombrement, et évitez d’entasser des objets un peu partout dans votre maison.


Inspectez les biens que vous achetez


Faites attention lorsque vous achetez des meubles, des objets ou des vêtements d’occasion – qui ont déjà été utilisés, dans les marchés aux puces, les vides greniers ou autres.

Prenez le temps de les inspecter minutieusement avant de les introduire chez vous. N’hésitez pas à les mettre dans des sacs hermétiques de manière à ce que rien ne puisse en sortir jusqu’à ce que vous soyez sûr qu’aucune punaise n’y est incrustée.


Et même si vous n’avez pas trouvé d’insectes dessus, n’hésitez pas à appliquer des traitements sur ces derniers pour ne prendre aucun risque. Vous pourrez trouver des produits spécifiques pour traiter les objets et les textiles afin de prévenir l’infestation de punaises de lit sur le marché.


Inspectez les biens que vous ramenez chez vous


On vous a gentiment offert un matelas ? Un sofa ? Quelles qu’en soient les raisons, prenez également garde. Ces objets peuvent être infestés de punaises de lit. Prenez donc le temps de vérifier et là encore, n’hésitez pas à les traiter pour être sûr que vous n’introduisez pas ces petites bestioles chez vous.


Vous devez faire de même avec les articles ou les objets que vous récupérez un peu partout, notamment ceux que les propriétaires ont abandonnés sur les trottoirs.

S’il s’agit de meubles, essayez le traitement à la vapeur chaude si vous ne souhaitez procéder au lavage et au séchage. Pour les matelas, optez pour une housse anti punaise, c’est plus pratique et c’est plus sûr.


Faites attention quand vous voyagez


Le transport dans les bagages figure parmi les facteurs principaux favorisant la propagation de punaises de lit. Voilà pourquoi, vous devez être particulièrement vigilant lorsque vous vous déplacez en transport en commun, mais surtout, lorsque vous êtes amené à séjourner dans des hôtels.


Dans les chambres, vous devez prendre ces quelques précautions :

  • Vérifiez la présence de punaises de lit et d’œufs sous le matelas, sous les oreillers, sous le sommier, etc.
  • Évitez autant que possible de placer vos sacs et vos valises par terre. Placez-les plutôt dans des endroits sûrs, bien visibles et loin des recoins où les punaises de lit sont susceptibles de se cacher, comme la salle de bain par exemple.
  • Évitez à tout prix de défaire vos bagages et de placer vos effets personnels dans les tiroirs et dans les armoires.

Faites attention quand vous revenez de voyage


Même si vous n’avez décelé aucune trace ou signe de la présence de punaises de lit sur les lieux où vous avez résidé, vous devez également prendre des précautions lorsque vous revenez de voyage.


Dès votre arrivée, déballez vos bagages dans un endroit éclairé, sur une surface dure et de préférence claire. Inspectez le contenu de vos sacs et de vos valises un par un, pour être sûr qu’aucun insecte ne s’y est dissimulé.


Si vous trouvez des punaises de lit sur vos effets personnels, vos vêtements ou si vous en suspectez tout simplement la présence, prenez des mesures.

Renfermez les objets incriminés dans un sac de plastique à fermeture hermétique jusqu’à ce que vous ayez pu vous procurer les produits nécessaires pour les traiter.

Comment s’en débarrasser une bonne fois pour toutes ?

Autant vous l’avouer, il n’est pas facile de se débarrasser des punaises de lit, mais ce n’est pas impossible. Si l’infestation est trop importante, vous pouvez faire appel à une société spécialisée pour régler le problème.
Les différents traitements disponibles


On peut traiter les punaises de lit de deux manières différentes 

  • Traitement mécanique
  • Traitement chimique

Le traitement mécanique

Le traitement mécanique, comme son nom l’indique, consiste à utiliser des méthodes autres que les insecticides pour se débarrasser des punaises de lit :

  • L’aspiration
  • La congélation
  • Le chauffage
  • Le lavage à la machine
  • Le nettoyage à la vapeur
  • Le nettoyage à la brosse
  • Le nettoyage à haute pression
  • Le changement de mobilier

Le traitement chimique

Le traitement chimique consiste à appliquer des insecticides sur les endroits stratégiques pour tuer les punaises de lit : matelas, sommier, boiseries, fissures, tapisseries, etc.

Souvent recommandé en association ou après un traitement mécanique, il est adapté aussi bien en cas de faibles infestations ou en cas de propagation importante.


Certains traitements chimiques comme les produits à appliquer ou à pulvériser (bombes aérosol) peuvent être faits par des particuliers. En revanche, l’application d’insecticides chocs ou d’insecticides rémanents doit être faite par un professionnel.


Lorsque l’infestation est grave, vous devrez mettre en place « une cellule de crise » en compagnie du syndic, du professionnel et de certains représentants des services d’hygiène.

Mais c’est très rare, dans la mesure où les propriétaires ne se rendent que très rarement, voire jamais compte de l’urgence de la situation.

Peut-on lutter contre une infestation de punaises de lit soi-même ?

punaise de lit traitement
Homme qui fait le ménage – Estimation d’un devis


Bien entendu, faire appel à un expert dans le domaine est toujours préférable. Notez néanmoins que si l’infestation n’est pas trop importante, vous pouvez tout à fait vous passer des services d’un professionnel.

D’autant qu’aujourd’hui, vous pourrez vous procurer tous les produits et les matériaux nécessaires pour procéder à l’éradication vous-même :

  • Housse de protection
  • Insecticide naturel
  • Pièges à punaise de lit
  • Tentes antipunaise de lit
  • Fumigènes

Ces alternatives sont non seulement plus pratiques, elles sont également plus pratiques.


Pour vous débarrasser des punaises de lit chez vous 

  • Passer l’aspirateur dans toutes les pièces de votre maison en insistant sur les coins et les recoins difficiles d’accès.
  • Nettoyer à la vapeur toutes les pièces de votre maison, mais également les recoins, les plinthes et les tissus.
  • Laver à la machine à laver les vêtements, les linges de lit et les linges de maison à une température supérieure à 60 °C.
  • Diminuer la température des pièces, parce qu’une température peut non seulement ralentir la croissance des punaises de lit, mais aussi retarder leur reproduction.
Contacter un expert nuisibles Devis gratuit dans votre ville