Punaise d’eau : est-ce la même chose que les punaises de lit ?

La punaise d’eau, comme son nom l’indique est un insecte qui vit dans un milieu aquatique. Il n’a rien des bestioles qui grouillent dans les lits et qui se développent à une vitesse effarante. La punaise d’eau est non seulement plus grande, mais elle est aussi une habile prédatrice et une carnivore invétérée.

Punaise de lit avec loupe
Punaise de lit avec loupe – Estimation d’un devis

Qu’est-ce qu’une punaise d’eau ?

Les punaises d’eau sont des insectes hémiptères qui vivent dans les étangs et les mares. Il en existe différentes espèces à travers le monde. Certaines, comme les naucores et les corises se repaissent avec des particules végétales et des algues. Les autres, dont le léthocère d’Amérique est un vorace carnassier.

Les punaises d’eau, à l’image de tous les hémiptères, ont l’extrémité des ailes antérieures plus membraneuses que leur base qui est opaque et plus épaisse.

Les plus gros d’entre elles ont un dispositif particulier localisé à la base de leurs ailes et qui leur permet de les garder solidement serrées contre leurs corps. Grâce à cette adaptation, ces insectes ont grandement amélioré leurs performances de nageurs.

A savoir
Quelle que soit l’espèce à laquelle appartient la punaise d’eau, celle-ci a une métamorphose incomplète. En effet, le jeune insecte qui sort de l’œuf a déjà l’apparence d’un adulte, mais en plus petit et sans les ailes. Dès le premier jour après l’éclosion, cet insecte occupe tout de suite le même milieu et se nourrit de la même nourriture que les adultes. Il va muer 5 fois avant d’atteindre sa forme finale, ce qui lui permettra de s’accoupler et donc de continuer son cycle.

La classification générale des punaises d’eau

Règne Animalia
Sous règne Bilateria
Infra-règne Protostomia
Super embranchement Ecdysozoa
Embranchement Arthropoda
Sous embranchement Hexapoda
Classe Insecta
Sous classe Pterygota
Infra classe Neoptera
Super ordre Paraneoptera
Ordre Hemiptera
Sous ordre Heteroptera

Les espèces de punaises d’eau les plus répandues

Les punaises d’eau les plus répandues ne sont autres que les :

  • Naucores
  • Corises
  • Léthocères

Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant

demander un devis dans votre région

Si les deux premières espèces sont présentes en France, la dernière se rencontre plutôt en Amérique du Nord, en Amérique du Sud et en Asie du Sud-Est.

Les naucores

Les naucores sont des punaises d’eau du groupe des hydrocorises et qui appartiennent à la famille des Naucoridae. Les deux espèces qui sont présentes en France sont l’Ilyocoris cimicoides et le Naucoris maculatus, qui vivent généralement dans les points d’eau stagnante.

Il existe également une troisième espèce, qui se fait de plus en plus rare dans la nature, du nom d’Aphelocheirus aestivalis, et qui appartient à la famille des Aphelocheiridae, et qui habite dans les ruisseaux et les rivières.

À la différence des punaises terrestres et des punaises de lit, la naucore vit sous l’eau. Elle peut respirer sous l’eau grâce à une bulle d’air présente sous son corps.

Ce faisant, elle n’est pas capable de patiner à la surface de l’eau comme le font les hydromètres, et n’attrape pas ses proies la tête à l’envers comme le fait la notonecte. À moins qu’elle ne décide à changer de point d’eau, la naucore est strictement aquatique. Elle se nourrit d’invertébrés d’eau douce et des insectes aquatiques.

Les pattes avant de la naucore sont dotées de crochets acérés qui lui permettent de saisir et de fixer ses proies. Cet insecte possède également un large rostre avec lequel il transperce facilement la cuticule des animaux aquatiques qui ont la malchance de croiser sa route.

Comme sa piqûre est douloureuse, il n’est pas recommandé de l’attraper à mains nues.

La corise ou batelier

La corise est une punaise d’eau très proche de la naucore. Cet insecte d’eau émet un son similaire à celui de la cigale, mais qui est d’une puissance supérieure compte tenu de sa taille. Même si la taille d’une corise ne dépasse pas les deux millimètres, le chant qu’elle émet alors qu’elle est sous l’eau est parfaitement audible par les oreilles humaines.

À la différence des naucores, les corises ne sont pas friandes d’invertébrés aquatiques. Elles se repaissent d’algues microscopiques et de minuscules organismes qu’elles grattent dans le fond de leur habitat naturel avec leurs pattes avant.

Cependant, il arrive que les insectes les plus gros aillent s’attaquer aux vers et aux larves de moustiques. Le système de respiration est aussi différent de celui des naucores. Pour respirer sous d’eau, les corises stockent de l’air entre leur abdomen et leurs ailes.

Les Léthocères

Le léthocère ou punaise d’eau géante vit dans les ruisseaux et les mares. Cet insecte, pouvant faire 2.5 cm à 6.5 cm, se nourrit de petits vertébrés comme les têtards et les poissons. Parfois, il s’attaque à plus grand que lui, comme les grenouilles et les bébés tortues.

Avec ses deux pattes en forme de griffes, ce prédateur carnivore, attrape une proie et la tient fermement avant de la piquer pour lui injecter une salive spéciale qui contient des enzymes digestives liquéfiantes.

Après ça, le léthocère n’a plus qu’à aspirer le contenu liquéfié d’une proie. La punaise d’eau géante est un insecte aquatique, mais ses ailes lui permettent de voler, surtout la nuit. Elle est fortement attirée par la lumière.

Il est dit que la piqûre d’une punaise d’eau géante est très douloureuse, mais en principe, cet insecte ne s’attaque pas à l’homme. En Asie du Sud-Est, les Léthocères sont des mets extrêmement recherchés. La nuit, elles sont capturées au moyen d’un piège flottant, avant d’être nettoyées puis frites.

Les différences entre les trois espèces de punaises d’eau les plus répandues

Espèces Taille Habitat Aliments
Naucore Quelques millimètres Points d’eau stagnante, étangs Animaux aquatiques
Ver de vase
Corise Pas plus de deux millimètres Rivière, ruisseau, mare Algues sous-marines
Léthocère 5 à 6.5 millimètres Ruisseau et mare Poisson, batraciens, vers

Pourquoi ces punaises ont choisi la vie sur ou sous l’eau ?

D’après les scientifiques, le choix des punaises d’eau est surtout motivé par le fait que peu d’organismes sont capables de conquérir le milieu aquatique pour s’y installer durablement. La capacité d’adaptation des punaises d’eau leur a permis de relever ce challenge et de le réussir.

Par ailleurs, cet environnement, assez atypique, représente une niche écologique, avec d’immenses opportunités de survie et de ressources. Comme vous pouvez vous en douter, les punaises d’eau peuvent tout faire sur et sous l’eau. Elles s’y déplacent, y trouvent de la nourriture à profusion, s’y accouplent et se reproduisent.

Punaise d'eau
Punaise d’eau – Estimer votre devis

Une capacité d’adaptation hors du commun

Si certaines punaises d’eau sont capables de respirer sous l’eau, les autres se contentent de maintenir leurs corps à la surface, ce qui les évite de se noyer.

Les insectes qui vivent sur l’eau flottent grâce aux poils qu’ils ont aux pattes qui emmagasinent des bulles d’air, qu’ils utilisent ensuite comme des bouées. Pour se déplacer, ils utilisent leurs 3 paires de pattes comme gouvernails, stabilisateurs et des rames.

Cette étonnante capacité d’adaptation n’est pas tellement du goût de l’homme, car les punaises tuent en grand nombre des animaux marins comestibles, tels que :

  • Les escargots
  • Les poissons
  • Les écrevisses d’eau douce
  • Les tortues juvéniles

Chassés trop tôt, les poissons se raréfient dans les ruisseaux et les rivières. Certes, il s’agit ici d’un phénomène naturel de prédation, mais il impacte négativement l’écosystème, et notamment le développement de la faune aquatique.

Contacter un expert nuisibles Devis gratuit dans votre ville