Punaises de lit en photo : cet insecte qui dérange tant en images

C’est surtout le Cimex Lectularius qu’on appelle communément « punaise de lit » ou « puce de lit », mais ce nom vernaculaire peut représenter plusieurs espèces d’insectes hétéroptères. Puisqu’il est difficile de le rencontrer en plein jour, et que parfois même, nous ne nous rendons pas compte que toute une colonie a immigré sous nos toits, nous allons vous faire découvrir les punaises de lit en images avec toutes leurs caractéristiques.

Historique

Techniquement, les punaises de lit sont des insectes du moyen-âge qui auraient dû disparaître il y a longtemps. Malheureusement, certaines espèces se sont proliférés à nouveau au XXIe siècle et sont surtout présentes dans les hôtels, les hôpitaux, les crèches et les maisons de retraite, etc. Cela peut s’expliquer par le fait que ce petit insecte très « voyageur » peut passer d’un appartement à un autre et arriver chez nous rien que depuis les vêtements d’une amie.

Classification

La punaise de lit peut désigner plusieurs espèces hématophages de la famille des Cimicidae, tous buveurs de sang, et capables de piquer son hôte pendant 10 à 20 minutes. Leur hôte peut être un oiseau, un mammifère, un humain ou les trois, selon l’espèce ; mais en général, la puce de lit dont on parle (Cimex Lectularius) est celle qui attaque les humains.

Tarif moyen pour la désinsectisation de punaises de lit

Entre 9 € et 15 € TTC/m2

Caractéristiques

Une puce de lit mesure entre 5 et 8 mm, et est visible à l’œil nu. La raison pour laquelle il peut être difficile de l’identifier est sa nature exclusivement nocturne. Il est quand même possible de voir une femelle affamée se promener en plein jour, notamment quand leur population est grande.

On peut reconnaître une punaise de lit adulte par sa forme ovale aplatie et sa couleur brun-rouge qui rappelle la forme d’un pépin de pomme ou d’une lentille cuite. Elle n’a pas d’aile et ne vole pas, mais se déplace très rapidement pour échapper aux regards. Son aspect rayé est formé par ses poils microscopiques.

Cycle de vie et reproduction

Une punaise de lit peut vivre sans manger jusqu’à 1 an et demi, voire 2 quand les conditions sont bonnes (un adulte pouvant vivre de 6 à 24 mois). Pour s’accoupler, le mâle transperce la cuticule abdominale de la femelle pour y injecter son sperme par « insémination traumatique ». Plusieurs femelles ne vont pas survivre à l’insémination, car le mâle introduit en même temps des germes pathogènes dans l’organisme de la femelle fécondée.

Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant

demander un devis dans votre région

Les œufs sont émis en groupe de 5 à 15 entre 3 et 10 jours après la fécondation, à condition que la température ambiante soit comprise entre 14 °C et 27 °C. Les œufs d’une punaise de lit sont blancs et très ovales, mesurant entre 1 et 3 mm de long. La femelle a besoin d’un repas sanguin pour amener les œufs à maturation ; une femelle pouvant pondre entre 200 et 500 œufs le long de sa vie.

La nymphe d’une punaise de lit passe par 5 stades de croissance avant de devenir adulte, et pour y arriver, il lui faut un repas sanguin à chaque stade, le cycle pouvant durer 3 à 15 jours. La jeune larve de punaise de lit est translucide quand elle n’a pas encore pris son repas, et devient de plus en plus brune avec l’âge.

Infestation de punaises de lit

Leur cachette

Il est parfois difficile de repérer les punaises de lit en plein jour, car elles peuvent se faufiler dans un espace aussi fin qu’une carte de crédit. Si la nuit elles sont en pleine activité, le jour, elles peuvent se cacher dans les fentes du parquet, les recoins de lits et de murs, etc.

Comment identifier la présence d’une punaise de lit ?

Même si elle est discrète dans ses actions, la punaise de lit se détecte en laissant des traces de sang ressemblant à des traces d’encre de stylo sur les draps ou les sommiers. Leurs déjections peuvent aussi dégager une odeur bizarre.

Propagation

Les punaises de lit se propagent très rapidement de par leur nature « voyageur ». Si elles sont présentes dans une pièce, alors l’autre pièce ne tardera pas à être infestée, et il en est de même pour l’appartement d’à côté. Même si elles préfèrent les chambres à coucher, elles peuvent aussi se trouver dans les autres pièces de la maison.

Une punaise de lit peut donc arriver chez vous rien que par le contact avec une personne infestée ou par le déplacement de meubles (déménagement, achat de meubles de la brocante, etc.).

L’invasion se fait en quelques semaines, à votre insu. Et en considérant que la punaise de lit peut survivre sans manger et aime bien se cacher, il est difficile de s’en débarrasser et limiter sa propagation. Pour approfondir, vous trouver les tarifs et les méthodes d’extermination de punaises de lit dans un autre article de notre site.

Astuce de notre expert
Inutile de vous prendre la tête pour chasser les punaises de chez vous. Les cachettes des puces de lit sont difficiles à trouver et les éradiquer est encore plus pénible de par leur nature très envahissante et leur grande capacité reproductrice. La solution est donc de remettre cette tâche à une entreprise de désinsectisation. Pensez à choisir un forfait avec garantie pour s’assurer que les punaises de lit soient éliminées pour de bon, après quoi vous devriez prendre les précautions nécessaires pour les empêcher de débarquer chez vous à nouveau.

Comment reconnaître une piqûre de punaise de lit ?

La punaise de lit est le seul insecte hétéroptère qui ne pique que lorsque vous avez été immobile pendant plus de deux heures (d’où son intérêt de piquer au lit). Les autres insectes vous piqueront indifféremment dans toutes les situations.

Autre chose d’incroyable : la punaise de lit ne pique pas au hasard les habitants de la maison. Il est très possible que votre conjoint soit répétitivement piqué et vous non, car la punaise de lit est le seul insecte hétéroptère à choisir la qualité de peau et de sang de sn hôte. Dans 80 % des cas, les peaux plus fines comme celles des enfants sont leur priorité, puis celles des femmes et des hommes.

La piqûre de punaises de lit est rouge et souvent répartie en ligne droite, mais il est possible qu’elles soient regroupées différemment. Les zones découvertes du corps sont les plus ciblées, notamment le bras, les jambes et le dos.

Les piqûres d’une punaise de lit sont-elles dangereuses ?

Les résultats sont différents d’un individu à un autre. Certains sont plus sensibles et d’autres ne remarquent même pas qu’ils ont été piqués.

En général, une piqûre de punaise de lit est indolore, mais laisse une trace rouge ressemblant à une piqûre de moustique qui s’accompagne de fortes démangeaisons. Ces dernières peuvent disparaître en quelques jours ou même quelques heures sans traitement.

Les piqûres de punaises de lit ne sont donc pas dangereuses dans l’ensemble. Par contre, il se peut qu’un individu soit allergique aux piqûres de puces de lit. Les réactions allergiques sont localisées et immédiates, se présentant sous forme de boursouflures prurigineuses rouge vif et très douloureuses. Si c’est le cas, il faudra éviter de les gratter pour ne pas entraîner des complications.

Les démangeaisons répétitives peuvent aussi provoquer des troubles de sommeil et traumatiser un individu, mais jusqu’ici, rien n’est prouvé que les piqûres de puces de lit soient un vecteur de propagation de maladies. Les conséquences ne sont pas non plus tolérables, car une puce de lit peut piquer son hôte plus de 90 fois en une seule nuit. Dans de rares cas, il est possible qu’une personne soit sujette d’une anémie à cause des piqûres répétitives, mais c’est surtout sa nature vectrice d’anxiété qui dérange chez la piqûre d’une punaise de lit.

Les différentes espèces de punaises de lit

La punaise de lit classique et la plus présente dans le monde est le « Cimex lectularius ». Il existe aussi d’autres espèces de puce de lit qui peuvent piquer l’homme, à savoir :

  • Le Cimex columbarius
  • Le Cimex pipistrelli
  • Le Cimex dissimilis
  • Le Cimex hirundinis
  • Le Cimex Oeciacus
Contacter un expert nuisibles Devis gratuit dans votre ville