Cafard de jardin ou blatte de jardin ? Aussi appelé ectobius

Le cafard de jardin, comme son nom l’indique, est un blattoptère très présent dans la végétation autour de la maison. Il est difficile de s’en débarrasser dans les potagers, les vergers et les jardins d’agrément. Il arrive d’ailleurs que cet insecte s’introduise chez nous lors des saisons les plus chaudes et entraine une infestation. Découvrez dans ce dossier un tour d’horizon complet sur la blatte de jardin et nos conseils pour limiter sa présence chez vous !

Classification

RègneAnimal
EmbranchementArthropode
ClasseInsecte
OrdreBlattoptères
FamilleBlattellidés
GenreEctobius

Caractéristiques physiques de la blatte de jardin

Taille6 à 12 mm
CouleurL’exosquelette varie du jaune au brun et des petits points noirs sont jonchés sur la partie supérieure.
Espèces animales similairesBlatte américaine (Periplaneta americana), Blatte germanique (Blattella germanica)

Habitat et alimentation du cafard de jardin

Répartition géographiqueDans toutes les régions du globe, particulièrement dans les régions tropicales et subtropicales.
Milieux de développement privilégiésDans le jardin et la maison, essentiellement dans les endroits obscurs (sous les piles de bois, sous les tapis de lierre, sous les pierres, dans les placards, sous les meubles…)
Régime alimentaireOmnivore
Type de nourriture·         Insectes

·         Féculents

·         Viandes

·         Sucres

·         Plastiques

·         Cheveux

·         Colle

·         Papier

Structure sociale du cafard de jardin

Vie socialeBlattoptère social
Période d’activitéToute l’année, surtout durant les périodes chaudes
Capacités·         Très résistant

·         Capable de vivre 1 mois sans nourriture et sans tête

·         Peut survivre plus de 30 minutes sous l’eau et plus de 20 minutes dans des conditions de froid extrême (-16 °)

Blatte de jardin : qui es-tu ?

L’Ectobius, communément appelé cafard de jardin (ou blatte de jardin), est un insecte dont l’imago mesure entre 6 et 12 mm. Son corps, de couleur brune à jaunâtre, est facilement reconnaissable grâce aux petits points noirs parsemés sur la partie supérieure.

Comme tous les insectes de l’ordre des blattoptères, le cafard de jardin est pourvu de 3 paires de pattes épineuses ainsi que d’un squelette rigide appelé exosquelette qui se renouvelle après chaque mue. Sa tête est dotée de 2 longues antennes et des parties buccales de type broyeur.

Ces bestioles se reproduisent à n’importe quel moment de l’année, que ce soit dans le jardin ou la maison. Suite à la fécondation de la femelle, les œufs de forme oblongue se développent dans une poche appelée oothèque. Après nymphose, les jeunes cafards ressemblent aux adultes, mais en plus petits et ne sont pas pourvus d’ailes.

Ectobius : Pourquoi est-il présent dans notre jardin ?

L’Ectobius ou cafard de jardin est friand des matières organiques en décomposition. Il affectionne particulièrement les endroits humides et résiste peu dans les milieux secs. Le jardin constitue alors l’environnement idéal pour sa prolifération, car il y trouvera de l’humidité et de la végétation décomposée (plantes, feuilles, fleurs…).

Les blattes de jardin fuient la lumière et s’activent dans la pénombre. Elles se réfugient généralement sous les piles de bois, les tapis de lierre, les paillis en décomposition. Vous pourrez également les trouver sous les pierres ou les pots de fleurs. Les saisons chaudes sont favorables à leur prolifération dans le jardin. Mais sachez que c’est également durant cette période que le cafard de jardin pénètre dans nos maisons. Toutefois, celui-ci n’y restera pas longtemps à cause du manque d’humidité. En effet, il est moins intrusif contrairement à ses cousins (blattes allemandes, blattes américaines…).

Ses nuisances pour l’homme

Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant

demander un devis dans votre région

En raison de leurs habitudes alimentaires et de leur mode de vie, les cafards de jardin entrent en contact avec d’innombrables bactéries pour ne citer que la Salmonella et l’E. coli. De ce fait, cet insecte peut propager de nombreuses maladies en contaminant la nourriture ou les ustensiles de cuisine. Si ces derniers ne sont pas nettoyés minutieusement avant consommation ou utilisation, une intoxication alimentaire est à craindre.

Une fois introduit, l’Ectobius peut causer des dégâts importants dans la maison. Et pour cause, il mange absolument de tout. S’il ne trouve pas chez vous les matières organiques en décomposition dont il raffole, cet insecte peut se ruer sur vos livres, la colle, les petits objets en plastique, le cuir, le bois et même les cheveux. De plus, sachez que leurs excréments dégagent une odeur nauséabonde.

Les blattes de jardin font irruption dans la maison par :

  • Les portes ouvertes
  • Les fenêtres
  • Les entretoits
  • Les fissures
  • Ou encore les moustiquaires endommagées.

En moyenne, le cycle de vie d’un cafard de jardin ne dure pas plus de 6 mois, ce qui veut dire qu’il ne vit pas longtemps. Toutefois, dans sa courte vie, une femelle peut pondre des centaines d’œufs, voire des milliers. Ainsi, bien que l’Ectobius ait une courte espérance de vie, une infestation peut rapidement avoir lieu à travers les nouvelles générations.

Cafards de jardin : Quels sont les moyens préventifs et curatifs ?

Avant toute chose, sachez que cet insecte a tout à fait sa place dans votre jardin. En effet, il mange les déchets et consomme les végétaux en décomposition. C’est en quelque sorte un recycleur de la nature. En conclusion : la blatte de jardin est utile à l’extérieur, mais nuisible à l’intérieur.

1) Solutions préventives

Si vous ne voulez pas que le cafard de jardin envahisse votre maison durant les saisons chaudes, voici divers moyens pour l’éloigner et limiter sa présence.

Les habitudes culturales et d’hygiène à adopter pour prévenir l’invasion de blattes de jardin

  • Débarrassez-vous des bois en décomposition dans le jardin
  • Pensez à espacer vos plantes afin de laisser passer la lumière (les blattes en ont horreur).
  • Ne laissez jamais vos poubelles ouvertes. Fermez-les hermétiquement.
  • Limitez l’utilisation de pierre pour limiter votre jardin, car cet insecte pourrait y trouver refuge.
  • Scellez la nourriture de vos animaux de compagnie et ne les laissez pas à découvert durant la nuit.

D’autres astuces pour prévenir la prolifération de cafards de jardin

GluAppliquez sur les balcons et le perron une ligne de glu
SelDurant les saisons chaudes, versez un trait de sel au bord des balcons et sur le bas des murs.
ChatLe chat adore chasser les cafards. Cet animal de compagnie sera un excellent allié pour prévenir l’invasion de ces bestioles.
Huile essentielle de menthe poivrée et de LavandeMélangez 30 cl d’eau avec 7 gouttes de menthe poivrée et 7 gouttes de lavande. Vaporisez 2 fois par semaine la solution en bas des murs.

2) Solutions curatives

Si ces bestioles ont pris possession de votre maison ou de votre jardin, découvrez ci-dessous quelques solutions à envisager pour venir à bout de l’invasion.

Lait concentré et acide boriqueMélangez du lait concentré à de l’acide borique (toxique pour les blattes). Avec la préparation, faites des petites boules que vous placerez dans divers endroits de la maison (ou du jardin). Réitérez l’opération chaque mois.
Terre de diatoméeVersez de la terre de diatomée le long des murs, dans vos placards et autres endroits infestés. La poudre est non toxique pour l’homme et les animaux de compagnie, mais mortelle pour les insectes.

Les pièges à blattes de jardin

 Fournitures nécessairesModus operandi
Méthode numéro 11 bouteille en plastique, de la colle, de l’appât (pomme de terre crue, biscuits, bière…)·         Mettez à l’intérieur de la bouteille votre appât.

·         Graissez l’intérieur de la bouteille avec de la colle.

·         Placez le piège dans le lieu infesté.
Méthode numéro 21 vase, du vernis, de l’appât·         Vernissez l’intérieur de la vase et mettez-y de l’appât.

·         Une fois pris au piège, les cafards ne pourront pas s’échapper.
Méthode numéro 31 petit bocal en verre, 1 ruban adhésif rugueux, de l’huile, de l’appât·         Couvrez l’extérieur du récipient en verre.

·         Badigeonnez l’intérieur du bocal avec de l’huile (à renouveler tous les jours)

·         Placez l’appât dans le bocal

Si malgré toutes ces solutions proposées, l’infestation perdure, n’hésitez pas à recourir aux services d’une entreprise de désinsectisation. Si vous habitez dans un immeuble collectif, prenez contact avec le syndic.

Contacter un expert nuisibles Devis gratuit dans votre ville