Piqûre de cafards et piqûres de blatte : comment réagir ?

Lorsqu’on parle de « cafard », la plupart d’entre nous pensent aux drôles de personnages de cartoon qui ont marqué notre enfance, j’ai nommé Joey, Dee-Dee et Marky (dans Oggy et les cafards) ! Mais en réalité, ces insectes sont loin d’être sympathiques et amusants.

Les cafards, ou blattes, souillent notre nourriture et nos ustensiles de cuisine, polluent notre maison et par-dessus tout peuvent nous mordre. En effet, le saviez-vous ? Il arrive que ces bestioles se servent de leurs mandibules pour nous infliger des morsures.

Zoom sur les morsures (ou les piqures ?) des cafards !

Dans le cas des frelons, des guêpes ou des moustiques, vous aurez affaire à une piqûre. Mais avec les cafards, c’est tout autre chose. Ces bestioles à 6 pattes épineuses mordent, mais ne piquent pas. Un cafard peut infliger une ou plusieurs morsures et sévit souvent la nuit. La grande question est : pourquoi ?

Sachez d’abord que les cas de morsure de cafards sont extrêmement rares. Ces insectes ne se mettent à mordre que lorsque la colonie devient trop importante et que les sources de nourriture s’amenuisent. Ils s’approvisionnent donc ailleurs et se tournent vers de nouvelles cibles : les humains en l’occurrence.

Plutôt qu’un appétit pour la chair humaine, cela viendrait du fait que certains endroits de notre corps sont susceptibles d’avoir des traces ou des odeurs de nourriture, ce qui entraine les morsures. Ces dernières se situent généralement au niveau :

  • Des mains
  • Du visage
  • De la bouche
  • Du visage

Les morsures surviennent généralement la nuit étant donné le caractère lucifuge des cafards. C’est la raison pour laquelle la plupart des victimes se font attaquer pendant le sommeil.

Identifier une trace de morsure de cafard

Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant

demander un devis dans votre région

Une morsure de cafard se caractérise généralement par un petit point bordé d’une rougeur sur la peau. Elle est peu douloureuse et provoque des réactions variables d’une personne à l’autre, allant d’un érythème bénin à une grosse inflammation lancinante. La zone touchée devient par ailleurs légèrement gonflée (mais cela varie suivant la partie du corps mordue).

Dans tous les cas, la plaie devrait s’améliorer rapidement, des fois après 2 jours, à condition bien sûr d’avoir les bons gestes !

Morsure de cafards : que faire ?

La blatte est un véritable nid à bactéries et peut nous transmettre via ses morsures diverses maladies comme la fièvre typhoïde, la dysenterie, la salmonellose, la tuberculose et l’hépatite. À noter que des réactions allergiques peuvent également survenir. Cela s’explique notamment par la présence de protéines (qui peuvent entrainer des allergies chez les personnes non tolérantes) dans la salive des cafards. C’est la raison pour laquelle il est impératif d’agir au plus vite en cas de morsure !

  • Si vous avez été victime d’une morsure de blatte, le premier geste à faire est de nettoyer pour éviter une infection. Passez de l’eau chaude sur la zone touchée, frottez légèrement avec du savon et rincez.
  • En cas de gonflement, n’hésitez pas à appliquer une poche de glace. Cela aura pour effet d’atténuer la douleur et de limiter la formation d’œdème.
  • Ensuite, désinfectez avec un antiseptique. Si vous ressentez des démangeaisons, pensez à prendre des antihistaminiques.

Quand consulter ? Dans le cas ou :

  • La morsure devient trop douloureuse
  • Vous ressentez des raideurs au niveau du visage ou des mains
  • La victime est un enfant

Rendez-vous chez un médecin au moindre doute. Faites attention au signe anormal, à l’instar d’un début d’infection (rougeur persistante, apparition de pus…).

Se prémunir des morsures par la prévention

Le meilleur moyen d’éviter de vous faire mordre par un cafard est de pratiquer la prévention. Personne ne peut assurer qu’une maison est « étanche » à l’intrusion de blattes.

Les opérations préventives servent justement à endiguer le problème avant qu’il n’apparaisse. Vous minimiserez ainsi les risques de morsures au sein de votre demeure.

1) Supprimer les éventuelles sources de nourriture·         Videz régulièrement vos poubelles et fermez-les hermétiquement

·         Rincez les verres et assiettes jetables avant de les mettre à la poubelle.

·         Essuyez la paroi intérieure de vos éviers et lavabos.
2) Nettoyez régulièrement la maison·         Passez fréquemment l’aspirateur

·         Nettoyez vos plans de travail et table après chaque usage. La moindre miette de nourriture peut attirer les blattes (tout comme d’autres nuisibles à l’instar des souris).

·         Chaque soir, nettoyez les gamelles de vos animaux de compagnie.

·         Jetez vos vieux journaux ou magazines, le cafard étant un amateur de papier.
3) Mettez vos aliments à l’abri·         Utilisez des boites hermétiques pour conserver les aliments. Laisser n’importe quelle nourriture à l’air libre est à proscrire étant donné que cet insecte est omnivore et qui plus est polyphage.
4) Veillez à la maintenance de vos installations·         Colmatez tous les fissures situées sous les murs, les éviers et les plinthes.

·         Contrôlez l’état de votre tuyauterie régulièrement et remplacez les éléments détériorés.

Se débarrasser des cafards chez soi

La présence de blattes peut déplaire à de nombreuses personnes. Leurs défécations nuisent à l’esthétique de votre maison et une forte infestation augmente significativement les risques de morsures comme nous l’avons précisé plus haut. Sans parler des personnes qui ont une peur bleue des cafards.

Voici quelques conseils pour se débarrasser des blattes à la maison !

1) Recourez aux pièges à cafardsVous pourrez trouver sur le marché 2 types de pièges à cafards : les pièges à glu (environ 8 € le lot de 4) et les pièges à insecticides (15 € le lot de 4).

Vous pouvez également fabriquer votre propre piège à cafards en utilisant un bocal en verre. Pour ce faire, recouvrez ce dernier de bandes en papier adhésif, placez de l’appât à l’intérieur et enduisez les parois d’huile.
2) Empoisonnez les cafards avec du gelLe gel anti-cafard est disponible sous forme de seringue prête à l’emploi (10 € le seringue de 10 ml). Le produit tue l’insecte seulement quelques heures après ingestion. Pour l’utiliser, il suffit de déposer des petits points de gel dans les endroits susceptibles d’abriter des cafards.

À renouveler toutes les 3 semaines.
3) Empoisonnez les cafards avec de l’acide boriqueVendu sous forme de sachet en poudre (moins de 2 €), l’acide borique est un insecticide très efficace pour lutter contre les cafards. Pour l’utiliser, il suffit de le mélanger avec du lait concentré (dont les blattes sont amatrices). Fabriquez de petites boulettes à partir de la pâte obtenue. Et dispersez-les dans les recoins obscurs de la maison (sous la baignoire, sous les éviers, dans les placards, sous les gros électroménagers…).

À renouveler toutes les 3 semaines.
4) Déshydratez les cafardsSemez de la terre de diatomée (environ 11 € le litre) dans les zones de passage des cafards. Ce produit cause leur mort par déshydratation. Vous pouvez également vous servir du bicarbonate de soude (bien que moins efficace).

Si malgré ces astuces, les cafards prolifèrent toujours dans votre habitation, il est préférable de faire appel à un professionnel certifié. Grâce à ses services de désinsectisation et désinfection, vos problèmes de nuisibles seront vite réglés. De plus, son intervention vous garantira un traitement global et vous préservera de tout risque inutile (contamination, intoxication aux produits chimiques, blessures…).

Contacter un expert nuisibles Devis gratuit dans votre ville