Comment reconnaître un frelon asiatique : taille, forme, couleur

De son nom biologique « vespa velutina nigrithorax », le frelon asiatique est un insecte dont l’apparition en France remonte à une quinzaine d’années. Aujourd’hui, il est présent dans tous les départements. Le frelon asiatique s’attaque surtout aux abeilles et aux vergers dont il est le principal prédateur. Il arrive également qu’il s’en prenne à des humains. Depuis sa toute première apparition, une dizaine de décès sont attribués au frelon asiatique. Le venin de cet insecte n’est pas particulièrement agressif (sauf en énorme quantité), sauf chez les personnes qui souffrent d’allergie aux piqûres.

Le frelon asiatique : d’où vient-il exactement ?

Le nom du frelon asiatique n’a pas été choisi au hasard. Cet insecte est originaire d’Asie. On le retrouve dans le nord de l’Inde, en Chine et dans les montagnes d’Indonésie. Les scientifiques pensent que ce frelon est arrivé en France caché dans des poteries en provenance de Chine. Si certains scientifiques pensent au fruit du hasard, les autres crient au complot venant des Chinois.

Le frelon asiatique : un insecte nuisible

Localisé pour la toute première fois dans le Lot-et-Garonne en 2004, le frelon asiatique est un insecte d’origine chinoise qui est détesté pour ses ravages auprès des colonies d’abeilles butineuses. En traquant les abeilles, le frelon asiatique fragilise le processus de pollinisation, ce qui impacte énormément la biodiversité. Rappelons que l’abeille contribue à la reproduction de 80 % des plantes à fleurs. En plus de déstabiliser la pérennité des arbres fruitiers, il alanguit les productions maraîchères. Sa technique de chasse est vicieuse. Le frelon asiatique se poste tranquillement à l’entrée des ruches avant de fendre comme l’éclair sur sa proie. Les abeilles, prises de peur, n’osent plus sortir de leurs ruches ce qui les condamne à réduire les récoltes de pollen et de nectar. Elles produisent moins de miel et se retrouvent fragilisées.

Le frelon asiatique a connu un développement foudroyant depuis sa découverte. En plus de s’être répandus sur l’ensemble du territoire, le frelon asiatique est également présent en Italie, en Belgique, au Portugal et en Espagne. Si en 2015, les professionnels (dans les départements les plus touchés) ont signalé la destruction d’une dizaine de nids de frelons, en 2016 ils sont passés à une soixantaine, voire une centaine de nids. Quand le frelon asiatique ne s’attaque pas aux ruches d’abeilles, il jette son dévolu sur les fruits mûrs des vergers.

En plus des abeilles, le frelon asiatique chasse également d’autres insectes comme :

  • Les guêpes
  • Les mouches,
  • Les papillons
  • Les araignées

Ces bestioles leur apportent assez de protéines pour survivre pendant leur hibernation.

Comment reconnaître un frelon asiatique ?

Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant

demander un devis dans votre région

Afin de distinguer le frelon asiatique, une comparaison avec le frelon européen est de rigueur. Les points de juxtaposition entre ces deux espèces de frelon se situent au niveau :

  • De caractéristiques (couleurs)
  • De la taille
  • De la forme du nid

Le frelon asiatique est facile à reconnaître, car il est le seul en Europe à posséder une robe aussi foncée. Le vespa velutina nigrithorax est à dominante noire. Il possède une large bande orange sur l’abdomen ainsi qu’un liseré jaune au premier segment. Vue de face, sa tête est orange. Quant à ses pattes, elles sont jaunes aux extrémités.

Le frelon asiatique

Types du frelon
Caractéristiques
Tailles
Nids
Asiatique
Tête orange et noir
Thorax noir
Abdomen noir cerné de deux liserés fins jaune orange
17 à 32 mm
Le nid sphérique des frelons asiatiques possède une petite entrée de 4 cm de diamètre.

Le frelon européen

Types du frelon
Caractéristiques
Tailles
Nids
Européen
Abdomen jaune avec des rayés noirs.
Pattes rousses
Thorax noir et roux
Tête jaune orange
18 à 35 mm
Le nid des frelons européens prend l’apparence du papier mâché. Parfois le nid est dans le sol.

Les colonies de frelons asiatiques ont pour habitude de construire leurs nids en hauteur dans les arbres à la différence du frelon européen. Majoritairement constitué de cellulose, ce nid peut atteindre 1 mètre de hauteur pour 80 centimètres de diamètre. Il peut héberger entre 6000 et 15.000 individus.

Le nid de frelons asiatiques qui se trouve à basse altitude est un véritable danger pour les enfants d’abord, mais aussi pour les personnes qui n’ont aucune idée de ce qu’ils sont. Parfois, les frelons dont les nids se trouvent dans les massifs peuvent se mettre à attaquer juste parce que leur nid a été secoué par inadvertance. Il a également été rapporté qu’un bruit peut stresser les frelons asiatiques. Le vrombissement du moteur d’une tondeuse ou d’un taille-haie thermique est susceptible de les exciter. Comme nous le disions un peu plus tôt, le venin n’est pas toxique, mais des piqûres répétées et placées au mauvais endroit peuvent provoquer des chocs anaphylactiques et conduire à un décès.

Pourquoi les frelons asiatiques sont-ils si nombreux ?

Le frelon asiatique est doué d’un cycle de reproduction très rapide. Un nid qui n’est pas détruit donne naissance à 4 autres nids supplémentaires l’année suivante. Par ailleurs, le frelon asiatique compte très peu de prédateurs en France et en Europe. Certes, les frelons asiatiques isolés sont pris en chasse par des oiseaux comme le guêpier d’Europe, les mésanges et la pie-grièche écorcheur, mais seule la bondrée apivore est assez courageuse pour s’attaquer à des nids entiers de frelons. Cependant, l’action de ce rapace migrateur est loin d’être suffisant pour contrecarrer le développement du frelon asiatique.

Le frelon asiatique : est-il possible de l’éradiquer ?

Les scientifiques et les autorités sont sceptiques quant à l’éradication des colonies de frelons asiatiques, car jusqu’à ce jour, aucune des stratégies mises en place pour lutter contre la prolifération de ces insectes n’a été jugée efficace. De plus, seules des actions ponctuelles qui consistent principalement à détruire leurs nids sont entamées afin de limiter leur développement. Heureusement que le nid des colonies de frelons asiatiques est assez facile à repérer. Il se trouve la plupart du temps dans la cime des arbres, sur le toit des cabanes de jardins et toujours à proximité d’un point d’eau. L’entrée se situe sur le côté et se compose d’écorce de bois tendre.

Attention ! Il ne faut jamais s’attaquer tout seul à un nid de frelons. Auparavant, seuls les nids qui se situent à proximité des lieux de vie méritent d’être détruits. Aujourd’hui, en raison de l’hécatombe provoquée chez les colonies d’abeilles, tous les nids de frelons doivent être détruits. La destruction des nids doit se faire au printemps, et étant des insectes diurnes, l’opération doit se faire de nuit. Nul besoin de détruire un nit en hiver, car il est déserté par ses occupants.

Contacter un expert nuisibles Devis gratuit dans votre ville