Qu’arrive-t-il si vous vous faites piquer par un frelon ?

L’été arrive et vous salivez d’avance à l’idée des bons barbecues que vous allez pouvoir faire entre amis. Vous vous réjouissez à l’idée de longues promenades en forêt ou de farniente à la plage. Seule ombre au tableau : la piqûre de frelon. Cet animal aime bien s’inviter dans votre jardin où il trouve de quoi nourrir ses larves et il n’est pas rare de le croiser lorsque l’on se promène ou lorsque l’on est étendu sur sa serviette. Que faire s’il vous attaque ? Lisez l’article suivant.

Se faire piquer par un frelon, c’est rarissime !

Les journaux relatent de temps en temps des faits étonnants qui concernent les frelons et leurs piqûres. Un septuagénaire serait mort d’une attaque de frelon dans la Drôme par exemple. Il n’en faut pas plus pour que tout le monde s’inquiète et pense que se faire piquer par cet insecte est mortel. Ce n’est heureusement pas le cas et nous pouvons même aller plus loin en disant que ces décès sont parfaitement exceptionnels et dus à des circonstances très particulières. On n’en compte d’ailleurs que de 0 à 1 par an.

Frelons : un venin moins toxique que celui de l’abeille

Frelons, guêpes et abeilles appartiennent tous au règne des hyménoptères. Le frelon effraie plus que les autres parce qu’il est beaucoup plus grand. Le frelon géant peut faire jusqu’à 6 cm de long. Cet insecte n’est pourtant pas plus dangereux que d’autres beaucoup plus petits, du moins si l’on n’y est pas allergique.

Le frelon est également nettement moins agressif que certains. Tant que l’on n’approche pas de son nid ou que l’on ne fait pas de grands gestes désordonnés, il ne s’intéresse pas à nous et ne risque pas de nous attaquer.

Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant

demander un devis dans votre région

Cet insecte est en revanche pourvu d’un long dard et sait parfaitement se défendre s’il en ressent le besoin. Sa piqûre est excessivement douloureuse, car il enfonce son dard plus profondément dans la peau qu’une guêpe et que son venin peut se retrouver directement injecté dans les vaisseaux sanguins, ce qui va accélérer la réaction.

Les réactions possibles aux piqûres de frelons

Il est possible de réagir de trois manières différentes aux piqûres de frelons :

  • une réaction locale
  • une réaction toxique en cas de piqûres multiples
  • une réaction allergique

La réaction localisée : quelques gestes de bons sens suffisent

La piqûre du frelon est très douloureuse mais reste sans gravité dans la majorité des cas et ne nécessite alors aucune intervention médicale. Quels symptômes surviennent dans ce cas :

  • rougeur
  • douleur
  • gonflement

Cependant il faut être très attentif à la réaction localisée si le site de la piqûre est la bouche, la gorge ou l’œil. Dans ces cas, la piqûre est considérée comme une urgence et un avis médical s’impose.

Que faire en cas de réaction locale ? Appliquer du froid sur la plaie après avoir retiré le dard et nettoyé le site suffit généralement. Si la douleur est trop forte, il est possible de prendre un antalgique.

La réaction toxique : l’hospitalisation peut être nécessaire

La réaction toxique survient uniquement en cas de piqûres multiples. Il en faut au moins une vingtaine pour présenter un risque de réaction généralisée. Les symptômes d’un empoisonnement sont les suivants :

  • troubles digestifs, vomissements, diarrhée
  • chute de tension
  • perte de connaissance

Vous comprendrez aisément qu’une telle symptomatologie demande une hospitalisation et une surveillance médicale accrue.

La réaction allergique : une urgence

Cette réaction est très rare, mais elle est également très dangereuse. Elle peut être fatale si elle est mal prise en charge. Comment se manifeste-t-elle ?

  • Dans certains cas, il s’agit d’une réaction localisée et étendue. Ces symptômes durent généralement plus de 12 heures et deviennent gênants. Il est important d’aller consulter son médecin qui prescrit en général un corticoïde et un antihistaminique. Il faut alors se méfier et contacter un allergologue, car en cas de nouvelle piqûre, la réaction pourrait être encore plus grave.
  • Dans d’autres, l’allergie se traduit par une urticaire étendue, un gonflement de la gorge, des paupières et de la bouche, une chute de tension et des difficultés respiratoires. Il s’agit d’une urgence absolue car ces symptômes peuvent vite devenir fatals. Une injection d’adrénaline est nécessaire dans ce cas. Si la personne n’en a pas sur elle, il faut prévenir immédiatement les pompiers.

Après une telle réaction, il est impératif de prendre rendez-vous avec un allergologue afin qu’il fasse des tests cutanés pour déterminer votre degré d’allergie et vous prescrire une trousse d’urgence qui vous accompagnera partout.

Tableau récapitulatif des réactions aux piqûres de frelons :

Réaction localiséePas d’urgenceMettre du froid contre la douleurNettoyer la plaie et enlever le dard avant de désinfecter
Réaction toxiqueDue à des piqûres multiplesBaisse de tension, vomissement, perte de connaissanceHospitalisation nécessaire
Réaction allergiqueRéaction rareGonflement, œdème de QuinckeUrgence vitale

Prévenir les piqûres de frelons

Les piqûres de frelons sont rarissimes et peuvent être facilement évitées. Comment faire ?

  • Il faut commencer par ne pas marcher pieds nus dans l’herbe.
  • Les crèmes parfumées, la laque, les eaux de Cologne sont également à éviter car leur odeur attire les insectes.
  • Stationner à proximité de poubelles mal fermées est une mauvaise idée dans la mesure où ce type d’insectes adore s’y ravitailler.
  • Si vous faites un barbecue, vous pouvez installer un petit peu de viande à l’écart de l’endroit où vous vous trouvez. Les frelons iront se nourrir là plutôt que dans vos assiettes.
  • Si malgré tout, l’un de ces insectes s’approche de vous, ne réagissez pas vivement. Il va s’éloigner de lui-même.

De nombreux pièges existent pour éviter que les frelons ne vous ennuient. Vous en voulez un aperçu ? Jetez un œil au tableau suivant :

Pièges mortelsLa bouteille coupée retournéeLa coupelle de bière
Pièges non mortelViandes et fruits proposés sur une table à l’écartCapturer un insecte sous un verre retourné

Qu’en pensons-nous ?

Se faire piquer par un frelon est extrêmement douloureux, mais fort heureusement très rare. En fonction de la réaction, il faut juste quelques soins locaux, mais cela peut aller jusqu’à une hospitalisation. Il vaut donc mieux se prémunir contre cet insecte. Ce n’est pas compliqué. Le frelon n’est pas agressif et n’attaque que s’il sent son nid ou lui-même en danger. Si vous repérez un nid dans votre jardin, il peut être judicieux pour éviter les ennuis de faire appel à l’un des professionnels de notre réseau qui vous indique la marche à suivre et peut même détruire cet habitat, si c’est nécessaire, pour un tarif raisonnable.

Contacter un expert nuisibles Devis gratuit dans votre ville