Blatte des meubles ou blatte rayée : tout savoir de ce cafard

De son appellation scientifique Supella Longipalpa, la blatte rayée est un cafard qui appartient à la famille des blattellidae dans l’ordre des blattodea. La blatte rayée est une espèce cosmopolite qui aime vivre dans les recoins sombres de la maison, mais on le retrouve également dans des habitats plus naturels. Le nom de ce cancrelat est originaire des deux bandes proéminentes et bien visibles sur les corps des nymphes et des adultes. On le confond souvent avec le cafard germanique à cause de sa taille et de la forme de son abdomen. La différence entre les deux espèces se remarque au niveau de leurs rayures. Du fait de son mode de vie, la blatte rayée peut être considérée comme extrêmement nuisible.

D’où vient la blatte rayée ?

Les chercheurs ont soulevé d’intéressantes théories concernant les origines de la blatte rayée. Si certains affirment que ce cafard est originaire d’Afrique, les autres estiment qu’il aurait plutôt été déporté de Cuba vers la Floride, où il a été découvert en 1903 à Miami. Deux spécialistes confirmés de cette espèce ont mené une enquête en Éthiopie centrale, le pays d’origine de ce cafard en 2008, mais ils ne sont pas parvenus à identifier un seul spécimen de blatte rayée parmi les 2240 cafards récoltés dans la capitale de l’Éthiopie. Il était néanmoins présent à Ziway, mais en petit nombre. Seulement 10 % des 4240 cafards qui y ont été récoltés ont appartenu à l’espèce du Supella Longipalpa. Ils ont conclu que la prolifération de ce cafard connaît une perte de vitesse.

La blatte rayée n’aurait été introduite que tardivement sur le continent européen par les troupes américaines pendant la Deuxième Guerre mondiale. On raconte qu’il serait arrivé en Asie du Sud-est de la même manière, c’est-à-dire, avec les marines partis à la reconquête des îles du Pacifique.

La blatte rayée est présente dans tous les États d’Amérique du Nord. En 1978, une étude concernant ce cafard a révélé qu’il affectionnait particulièrement les maisons à l’intérieur desquelles la température est élevée. Cette conclusion a été validée par des biologistes européens qui ont constaté que la blatte rayée est plus à même à coloniser une maison dont la température lui est vraiment favorable.

La blatte rayée est également appelée cafard de meubles, car il tend à se reproduire dans les recoins sombres des meubles, derrière les tableaux accrochés, dans les chambres. Il n’empêche que ce cafard, très résistant, parvient tout de même à vivre dans des environnements hostiles dépourvus d’eau et de nourriture. La blatte rayée aime les endroits élevés, d’ailleurs c’est dans la partie supérieure des murs qu’elle dépose ses oothèques.

Il semblerait que le développement de la blatte rayée soit également en perte de vitesse dans de nombreux pays comme Hawaï par exemple. Il y a quelques années encore, la blatte rayée était considérée comme le premier ravageur dans ce pays. Mais aujourd’hui, il est 23 fois moins abondants que le cafard germanique. Cette disparition des cafards rayés est attribuée à l’usage intensif de ventilateur dans les habitations. Le convecteur favorise la baisse de la température et de l’humidité, qui sont deux critères nécessaires à la reproduction de l’espèce.

Description de la blatte rayée

Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant

demander un devis dans votre région

Les œufs de la blatte rayée ne font que 5 mm et ils sont jaunes ou bruns rougeâtres. Les femelles portent les œufs complètement développés sur leur abdomen pendant 24 à 36 heures avant de les accrocher sur les angles des murs, derrières des piles de papiers, bien à l’abri des regards pour qu’ils se durcissent et éclosent en toute sécurité.

Une fois adultes, les blattes rayées se reconnaissent assez facilement :

Dimensions
À l’âge adulte, la blatte rayée fait 10 à 14 mm.
Couleurs
Sa robe est brun pâle.
Caractéristiques
Il possède deux bandes claires qui traversent son abdomen. Ces bandes sont visibles à travers les ailes.
Ailes
Les ailes des mâles couvrent entièrement l’abdomen. Celles des femelles ne les couvrent que partiellement.

Les nymphes des blattes rayées se distinguent des autres espèces de cafards par la présence des deux bandes de couleur claire derrière le postérieur du mesonotum ou second trait du thorax, ainsi que par le côté dorsal des premiers segments de l’épigastre.

Les mâles et les femelles ne se ressemblent pas non plus :

Blatte rayée mâle
Blatte rayée femelle
Tailles
La blatte rayée mâle fait entre 10 et 12 mm.
La blatte rayée femelle fait entre 13 et 14.5 mm.
Ailes
Comme leurs ailes sont plus longues, les mâles peuvent voler lorsqu’ils sont pris de panique.
Les femelles ne peuvent pas voler, car leurs ailes sont courtes.
Autres caractéristiques
L’abdomen des mâles est plus petit que celui des femelles.
Les femelles sont plus robustes et plus résistantes que les mâles.

Le cycle de vie des blattes rayées

La blatte rayée a un développement hémimétabole qui se déroule en trois étapes, à savoir :

  • L’œuf
  • La nymphe
  • L’adulte

La nymphe ressemble un peu à l’adulte, sauf qu’elle est plus petite et ses ailes ne sont pas encore développées. Il en est de même pour leurs organes sexuels. Les nymphes muent entre 6 à 8 fois et la formation des ailes est la dernière étape de cette métamorphose.

La vie d’une blatte rayée commence avec la ponte du sac d’œufs appelé oothèque. Ce contenant contient jusqu’à 18 œufs, et le taux d’éclosion est estimé à environ 13 %.

Comme il l’a été soulevé plus haut, la température est un facteur déterminant pour le cycle de cette espèce. La température leur est favorable lorsqu’elle approche des 33 °C. Les œufs mettent 80 jours pour arriver à maturité, et étonnamment, la durée de vie d’une blatte mâle et femelle est également de 80 jours. En dessous de 33 °C, le développement des œufs prend plus de temps, 124 jours. Les adultes ne vivent qu’une soixantaine de jours à cette température. Pendant sa courte vie, la femelle pond 13 oothèques, et c’est ainsi que se forme une colonie entière pendant si peu de temps.

Comportements et l’alimentation de la blatte rayée

La blatte rayée est un insecte omnivore. Il se nourrit de tout ce qui lui passe sous le nez comme :

  • Les résidus alimentaires
  • Les matières organiques fraîches
  • Les matières organiques en décomposition
  • Les matériaux qui sont fabriqués avec de l’amidon (carton, papier, reliures de livre)

Les blattes rayées se rapprochent des endroits chauds, et outre les meubles, on les retrouve également tapis dans les appareils électroménagers qui génèrent de la chaleur. Elles sont très actives lorsque la température est en hausse.

Comment lutter contre les blattes rayées ?

Étant des insectes omnivores et adaptés à des milieux secs, les blattes rayées sont assez difficiles à contrôler. Pour les éradiquer, il importe avant tout de tuer les femelles. La survie d’une femelle ou des oothèques est largement suffisante pour démarrer une nouvelle population.

Il y a deux principaux moyens de lutte contre la blatte rayée. La première consiste à attraper les blattes avec des trappes collantes, ou un aspirateur. Si la colonie est forte et puissante, un traitement par congélation, surchauffage ou à vapeur toxique est à envisager. Certes, vous pouvez essayer d’éliminer les blattes par vos propres moyens, mais pour un résultat optimal, un spécialiste de l’extermination des cafards est de rigueur.

Dans les cas extrêmes, il est conseillé d’utiliser des produits chimiques qui peuvent être appliqués par aérosol ou par granules à l’intérieur des crevasses ou des fissures.

Quels sont les risques sanitaires pour les hommes ?

La texture de la cuticule et les pattes épinées permettent aux blattes de se déplacer n’importe où, même sur les murs. Sachez que les blattes ont des agents pathogènes dans leur intestin et lorsqu’elles se promènent sur les plans de travail ou sur les aliments, ces agents pathogènes se transmettent directement. La consommation des aliments qui présentent une toute petite trace du passage d’une blatte peut provoquer diarrhée, gastroentérite et infection intestinale.

Contacter un expert nuisibles Devis gratuit dans votre ville