Comment fabriquer son propre piège à guêpe efficace ?

Dès la belle saison, les guêpes nous rendent parfois la vie difficile. Friandes de viandes et de mets sucrés, ces petits insectes ne manqueront pas de gâcher nos moments de convivialité durant les repas en extérieur. Si vous voulez éviter ce genre de désagrément, et surtout les piqures, il va falloir réduire leur présence par le biais de piégeage. Lisez notre fiche pratique pour savoir comment fabriquer son propre piège à guêpe.

Piqure de rappel sur la guêpe

Dans ce dossier, nous nous intéresserons particulièrement à la famille des guêpes sociales, dont la guêpe européenne ou germanique (Vespula Germanica) et la guêpe commune (Vespula Vulgaris).

Fiche d’identité de la guêpe commune et germanique

Nom latinVespula Vulgaris (Guêpe commune), Vespula Germanica (Guêpe germanique)
Caractéristiques physiques·         D’une longueur de 12 à 20 mm

·         Couleur noire et jaune

·         Dard rétractile
Durée de vie·         1 an (reine)

·         Quelques mois (ouvrières, mâles)
Période d’activitéAvril à octobre
Mets préférésInsectes (morts ou vifs), substance sucrée
Dégâts sur le jardinFruits, légume et fleurs abîmés
Risque sur la santéPiqûre douloureuse et provoquant de graves réactions chez les personnes allergiques.

D’une longueur située entre 12 et 17 mm (la reine pouvant atteindre 20 mm), les guêpes présentent une morphologie de base similaire à celle des fourmis et des abeilles : une tête mandibulaire, un thorax sur lequel sont placés les pattes et les ailes, abdomen oblong… La guêpe germanique et la guêpe commune se reconnaissent facilement grâce à leur abdomen de couleur noire pourvue de bandes jaunes.

Au printemps, une reine fécondée entreprend seule la construction d’un nid constitué d’écorces végétales et de salive. Après sa ponte, elle subviendra aux besoins des larves qui deviendront des ouvrières. Ces dernières se lanceront ensuite dans l’extension du nid qui peut contenir jusqu’à 10 000 individus. Le nid est généralement situé sur une branche d’arbre, sous les combles de la maison, en dessous des auvents, dans un hangar ou un garage.

Guêpe : nuisance & danger

Contrairement aux frelons asiatiques, ces hyménoptères sont essentiels dans l’équilibre de l’écosystème. La guêpe peut notamment être un auxiliaire de jardin intéressant étant donné qu’elle est une redoutable prédatrice d’insectes. En effet, son alimentation se compose principalement de larves d’insectes, de mouches, de moustiques… Elle raffole également des fruits mûrs du verger qui deviennent malheureusement immangeables après son passage.

Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant

demander un devis dans votre région

La guêpe n’attaque l’homme que si elle se sent menacée. Certes, sa piqure est extrêmement douloureuse, mais elle est généralement bénigne sauf pour les personnes allergiques aux venins d’hyménoptères. En effet, elle peut être fatale en cas d’allergie : choc anaphylactique, œdème de Quincke

Signes et symptômes d’une réaction allergique à la piqure d’abeille

Système atteintSymptômesNiveau de dangerosité
Phase 1CutanéŒdème de la face, érythème, urticairePas de menace vitale
Phase 2Respiratoire, gastro-intestinal, cardiovasculaireTachycardie, toux, hypotension artérielle, gêne respiratoire, nauséesMenace vitale
Phase 3Respiratoire, gastro-intestinal, cardiovasculaireÉtat de choc, vomissements, fibrillation ventriculaire, hypotension sévère.Forte menace vitale
Phase 4Respiratoire, gastro-intestinal, cardiovasculaireAsphyxie, fibrillation ventriculaire, arrêt circulatoire et respiratoirex

Durant les repas en extérieur, les guêpes s’invitent simplement dans nos assiettes pour prélever un peu d’aliments. C’est la raison pour laquelle il est déconseillé de faire des gestes brusques au risque de les rendre agressives. Toutefois, lorsque la colonie est considérable et que leur présence devient gênante, il est temps de mettre fin à la coexistence pacifique et de fabriquer des pièges.

Tutoriel pour fabriquer son propre piège à guêpes

Inutile de dépenser une fortune dans des produits chimiques nocifs pour la santé et l’environnement ! Voici nos conseils pour fabriquer un piège à guêpes efficace à l’aide d’une simple bouteille en plastique.

Le matériel nécessaire :

  • 1 bouteille d’eau en plastique
  • 1 cutter
  • 1 aiguille à tricoter
  • 1 ficelle
  • 1 briquet

Mode opératoire

  • Prenez la bouteille en plastique et coupez-la en 2 au niveau du tiers supérieur avec le cutter.
  • Avec la pointe de l’aiguille chauffée avec la flamme du briquet, faites 4 trous autour de la bouteille. Ceux-ci seront nécessaires pour accrocher le piège.
  • Insérez la ficelle dans les trous
  • Enlevez le bouchon, retournez le goulot et placez-le dans le corps de la bouteille.
  • N’oubliez pas non plus de faire des petits trous sur la partie basse de la bouteille, au-dessus du niveau de l’appât (dont la fabrication est détaillée ci-dessous). Ces orifices sont nécessaires pour laisser passer l’odeur qui attirera les guêpes.

ATTENTION : le diamètre de ces dernières ne doit pas dépasser les 4 mm. Sinon, les guêpes piégées risqueront de s’échapper.

  • Accrochez le piège sur un arbre ou placez-le dans les endroits moins fréquentés de la maison (pour votre sécurité et celle de vos enfants).

Bon à savoir :

  • Afin d’éviter que l’eau de la pluie tombe dans votre piège, vous pouvez vous servir d’un couvercle en plastique. Pour ce faire, percez 2 trous latéraux sur ce dernier et passez-y la ficelle pour le maintenir.
  • Si vous avez un grand jardin, vous aurez besoin d’installer 2, voire plusieurs pièges. Si par contre celui-ci est assez petit, un seul piège suffira.

Quel appât mettre dans le piège ?

Un piège à guêpes doit contenir un appât sélectif, car ici notre objectif sera uniquement de capturer les guêpes et les frelons et non les abeilles qui sont des insectes utiles aux jardins.

Pour fabriquer 100 ml d’appât sélectif, vous aurez besoin de :

  • 25 ml de sirop de cassis ou de grenadine
  • 50 ml de bière brune
  • Et 25 ml de vin blanc. Ce dernier agira comme répulsif à abeilles.

Bon à savoir :

Une fois prise au piège, la guêpe va sécréter de la phéromone qui alertera ses congénères qui seront à leur tour capturés.

Quand et comment renouveler l’appât du piège ?

Le renouvellement de l’appât se fait généralement tous les 2 semaines ou bien lorsque votre piège est saturé. ATTENTION ! Certaines guêpes peuvent encore être vivantes. Voici quelques précautions à suivre afin de ne pas vous faire piquer :

  • Décrochez le piège et placez-le dans une bassine remplie d’eau chaude.
  • Attendez une demi-journée afin de vous assurer que les guêpes sont bien noyées.
  • Jetez les guêpes à la poubelle ou dans un trou
  • Une fois que vous aurez nettoyé le piège, réinstallez-le et rajoutez de l’appât.

Le leurre : la technique pour faire fuir les guêpes

Si vous ne supportez pas l’idée de tuer ces hyménoptères, pensez à les faire fuir avec un leurre imitant l’apparence d’un nid. Cela dissuadera les guêpes de s’installer à proximité de votre maison ou de votre jardin. Simple à mettre en œuvre, cette technique ravira certainement vos enfants.

Le matériel nécessaire :

  • 1 sac en papier kraft
  • 1 papier journal
  • 1 ballon de baudruche
  • 1 verre d’eau
  • 1 casserole
  • 1 fouet
  • 50 g de farine
  • 5 g de sucre en poudre

Mode opératoire

  • Faites diluer la farine et le sucre en poudre dans l’eau.
  • Placez le tout dans une casserole que vous chaufferez à feu doux. Remuez et ajoutez de l’eau jusqu’à ce que la préparation ait l’apparence d’une béchamel.
  • Laissez refroidir et mettez dans la casserole du papier journal déchiqueté.
  • Gonflez le ballon de baudruche et recouvrez-le totalement de la préparation. N’hésitez pas à mettre plusieurs couches. Coller une couche de papier kraft en guise de finition.
  • Faites sécher pendant une journée, puis éclatez le ballon.
  • Placez votre leurre à proximité de la zone de repas, dans le jardin ou au verger pour éloigner les guêpes.
Contacter un expert nuisibles Devis gratuit dans votre ville