Comment reconnaître un cafard quand on en voit un ?

Par instinct de survie, les cafards restent cachés tout au long de la journée et ne sortent qu’à la nuit tombée. Ces insectes sont les rois du cache-cache. Ce n’est pas parce que vous ne les voyez pas qu’ils ne sont pas là.

La présence d’un seul cafard dans une cuisine signifie qu’il y en a une vingtaine, une cinquantaine, une centaine, voire des milliers bien tapis dans les endroits humides et sombres de votre maison.

Exterminateur de cafard
Exterminateur de cafard

Les cafards : des insectes présents dans presque toutes les habitations

Les cafards sont présents dans presque la moitié des habitations du territoire, ce constat est à la fois malheureux et alarmant.

Cohabiter avec ces insectes représente un danger pour la santé, car ils véhiculent des maladies comme la fièvre typhoïde. C’est principalement pour cette raison qu’il convient de les éradiquer.

Mais avant d’entamer toute vendetta contre les colonies de blattes, il faut d’abord connaître à quelle espèce nous avons affaire.

Les choses seraient nettement plus faciles s’il n’y a qu’une seule espèce de cafards, mais malheureusement, la vérité est à l’autre bout du champ.

Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant

demander un devis dans votre région

Dans le monde, il y a plus de 4600 espèces de cafards dont une demi-douzaine est présente en France. Certes, il est facile de reconnaître un cafard au premier regard, mais à moins d’être un expert dans le domaine, vous ne saurez pas définir à quelle espèce il appartient réellement.

Et si vous n’avez jamais vu de cafards de toute votre vie, voici comment vous pouvez les reconnaître.

Comment reconnaître un cafard ?

Un cafard est un insecte hideux brun ou noir, qui fait au maximum la taille d’un pouce et au minimum la taille d’un haricot. On le reconnaît par :

  • Ses longues antennes
  • Ses ailes longues ou courtes
  • Ses 3 paires de pattes à épines
  • Sa tête à moitié enfouie dans son thorax

La blatte possède également un exosquelette très rigide qui résiste au feu.

Mais ce ne sont là que les caractéristiques générales de la blatte. Ces insectes, selon leurs espèces, possèdent des particularités qui leur sont propres.

Reconnaître une blatte rayée

La blatte rayée est appelée ainsi à cause des 2 rayures jaunes qui sont présentes dans son dos. Parmi les espèces de cafards présentes en France, la blatte rayée est la plus petite. Elle ne fait que 16.25 mm ce qui équivaut à la moitié d’une pièce d’un cent d’euro si on ne compte pas les antennes.

Blatte rayée
Taille et caractéristiques La blatte rayée est jaune brunâtre ou foncée. Elle possède une bande claire à la base de ses ailes derrière le pronotum. Il est de forme ovale aplatie. Ses ailes sont foncées ou brunes rougeâtres. Il fait entre 1 et 1.5 cm une fois adulte.
Mode de vie Les cafards mâles peuvent voler. Ils peuvent vivre 2 semaines sans nourriture.
Refuge et alimentation Ce sont des omnivores, ils mangent de tout.

Reconnaître une blatte américaine

La blatte américaine est la plus grande de toutes les espèces de cafards présentes en France. Il est peu probable que vous ne les voyez pas dans votre maison.

Blatte américaine
Taille et caractéristiques Elle a un corps brun caramel. Ses teintes sont plus claires au niveau de son thorax. Ses ailes sont développées chez les mâles et non chez la femelle.
Mode de vie Elles ne peuvent pas voler. Elles véhiculent d’innombrables bactéries qui provoquent des réactions allergiques cutanées ou respiratoires.
Refuge et alimentation Les blattes américaines sont nécrophages et omnivores. Ils sont capables de digérer n’importe quoi. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on les appelle les insectes de poubelle.

Reconnaître une blatte orientale

La blatte orientale est celle qui a la plus mauvaise réputation, du fait qu’elle aime se repaitre des déchets humains. Elle est la source de nombreuses maladies.

La blatte orientale
Taille et caractéristiques Elle a un corps en forme de tube qui a la même largeur de la tête. Elle a une couleur marron foncé. Les mâles possèdent des ailes, mais pas les femelles. À l’âge adulte, la blatte orientale fait 2 cm.
Mode de vie Laisse des champignons et des bactéries dans les endroits qu’elle colonise.
Refuge et alimentation Elle se nourrit de déchets, des déjections et des nourritures en décomposition. Elles sont dans les toilettes, les égouts, les plafonds des douches, les canalisations.

Reconnaître la blatte germanique

La blatte germanique est l’espèce de cafard que l’on retrouve le plus dans les habitations.

La blatte germanique
Taille et caractéristiques Possède deux stries parallèles foncées qui vont de la tête jusqu’à la base de ses ailes. Chez les femelles, ces bandes sont plus longues. Est de couleur bronze ou brun clair et fait 1.2 à 1.5 cm.
Mode de vie Les ailes sont plus longues chez les femelles que chez les mâles. Cependant, elles ne peuvent pas voler.
Refuge et alimentation Elles sont omnivores. Se nourrissent de cartons, de tissus, de savon, d’aliments en décomposition, de sucre, de viande, de fruits et de légumes.

Les premiers signes d’une invasion de cafards

La première rencontre avec un cafard se fait toujours de manière impromptue. Cela intervient souvent la nuit lorsqu’on met la lumière dans la salle de bain ou la cuisine. Là, ces insectes vont se réfugier au plus vite dans la première cachette à leur portée.

Si vous rencontrez un cafard en pleine journée, c’est le signe que l’invasion est réussie et qu’une population très dense se cache dans les endroits les plus improbables de votre maison.

Pour savoir si votre maison est infestée par des cafards, vous devez être attentif à ces éléments suivants :

  • Reste de cocons
  • Poches d’œufs ou oothèques
  • Traces d’excréments
  • Odeur nauséabonde
  • Dégâts alimentaires

Les oothèques vides sont le signe que les nymphes sont sorties et qu’ils entament le périple vers l’âge adulte.

À cette période, ils sont vulnérables aux insecticides. Les déjections de cafards ressemblent à peu près à des restes de café moulu. Souvent, ces traces se trouvent près de leurs cachettes, il ne faut surtout pas l’oublier.

Gros cafard
Gros cafard – Estimer votre devis

Les cafards communiquent au moyen des phéromones qui sont perceptibles par le nez humain. À la moindre odeur suspecte, il faudra faire appel à un professionnel.

Contacter un expert nuisibles Devis gratuit dans votre ville