Essaim de guêpes : quels gestes avoir en sa présence ?

Les scientifiques l’appellent « Vespula vulgaris ». Plus connu sous le nom de guêpe commune, cet insecte est présent dans la quasi-totalité de l’Europe. Il s’attaque avant tout aux mouches, aux papillons et aux coléoptères qui constituent son alimentation de prédilection. Malheureusement, il arrive que la guêpe commune engage les hostilités avec l’homme. Chaque année, une quinzaine de personnes succombent après avoir été piquées. Pourvue d’un dard empoisonné, cette petite bestiole n’hésite pas à livrer bataille lorsque cela est nécessaire. Si vous le gênez, sans même le vouloir, il va vous courir après.

Qu’est ce qu’on sait de cet insecte ? Quels moyens mettre en œuvre pour éviter sa propagation ? Que faire face à un essaim de guêpes ? Réponses dans les lignes qui suivent !

La guêpe : fiche de présentation

Le terme « guêpe » est un nom vernaculaire utilisé pour désigner les différentes familles d’hyménoptères. Dans ce dossier, nous allons particulièrement nous intéresser à l’espèce le plus connue et la plus invasive : le genre Vespula vulgaris, plus connu sous l’appellation guêpe commune.

La guêpe commune est très facile à reconnaitre, car elle est dotée d’une robe bicolore : elle a un corps jaune vif, avec des bandes noires sur l’abdomen. Ses pattes sont de couleur jaune ainsi que sa tête sur laquelle est logée une petite tache noire. Pour ce qui est de la taille, les ouvrières mesurent entre 12 et 17 mm. La reine, quant à elle, est plus grande avec 20 mm de longueur.

Les différences entre la guêpe et l’abeille

GuêpeAbeille
Physique·         Corps lisse

·         Plus grande : 18 mm en général

·         Corps jaune vif marqué de lignes noires
·         Corps plumeux et velu

·         Plus petite : mesure 12 mm en général

·         Brune et rayé de bandes noires
PiqûrePeut piquer plusieurs fois de suite sans mourir

Pique une seule fois et meurt ensuite
NidAspect grisâtre à base d’écorces de boisApparence jaune, facilement reconnaissable

À quoi ressemble un nid de guêpes ?

Toujours ouvert vers le bas, le nid des guêpes communes est plus ou moins sphérique avec une apparence de grosse boule grisâtre. Il est généralement constitué d’écorces et de bois tendres avec lesquels ces insectes mélangent leur salive. Un nid contient environ une colonie de 5 000 à 10 000 individus.

Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant

demander un devis dans votre région

Les guêpes aiment généralement construire leur refuge dans des endroits abrités. Voici quelques endroits où vous êtes susceptibles d’apercevoir leur nid :

  • Sous les combles de la maison
  • Dans un grenier, un hangar ou un garage
  • Sur les cimes des arbres de votre jardin
  • En dessous de la terrasse
  • En dessous des auvents

Piqure de guêpe : quel risque pour la santé ?

Une seule piqure suffit pour déclencher un état critique (choc anaphylactique, vertige, perte de connaissance…) chez un individu allergique au venin. Ce dernier est généralement composé d’enzymes (principales responsables des réactions allergiques), de peptides et d’amines et d’acides aminés.

Par contre, chez une personne non sensible, la gravité de la réaction dépend du nombre de piqures. En d’autres termes, plus vous vous faites piquer par une guêpe, plus la quantité de venin injecté dans votre corps est considérable.

Mais dans tous les cas, une seule piqûre ne présente aucune gravité bien que très douloureuse.

Guide de survie : que faire face à un essaim de guêpes ?

La guêpe est un animal extrêmement agressif, surtout si vous vous trouvez à proximité de leur territoire (à moins de 5 mètres). Il convient donc d’être prudent et d’adopter les bons gestes en présence d’un essaim.

Évitez la rencontre avec un essaim de guêpes

La guêpe n’hésitera pas à vous attaquer si vous piétinez dans son territoire. De plus, sachez qu’elle secrète une phéromone qui alerte ses congénères si elle se sent en danger. Ainsi, pour éviter ce type de problème, la meilleure solution reste la prévention. Pour ce faire, voici quelques conseils :

  • Évitez si possible d’utiliser des produits cosmétiques pouvant les attirer (parfum, crème solaire parfumée, gel pour cheveux…).
  • Fermez bien les poubelles contenant des aliments sucrés
  • Ne mettez pas de vêtements de couleurs éclatantes similaires à celles des fleurs.
  • Si possible, évitez de manger à l’extérieur
  • Couvrez les eaux stagnantes (récupérateur d’eau de pluie) qui constituent une source d’hydratation pour les guêpes.
  • Placez une moustiquaire pour fenêtre et pour porte sur les ouvertures de la maison.
  • Plantez du basilic, de l’ail ou des tomates dans votre potager. L’odeur de ces plantes constitue d’excellents répulsifs.
  • Fabriquez un piège à guêpe : coupez une bouteille plastique en deux. Versez-y de l’eau sucrée (ou du vin blanc). Recouvrez avec la partie supérieure de la bouteille en plaçant le goulot vers l’intérieur. Ce procédé constitue également un piège à moustique très efficace.

Et en cas de confrontation ?

Si une piqure est rarement dangereuse pour l’homme, sachez que l’agression d’une vingtaine de guêpes peut vous emmener directement à l’hôpital et causer le décès d’un animal de 7 kg. Il s’agit d’un insecte dont le comportement et les réactions sont difficiles à prévoir.

La première attitude à adopter en cas de rencontre avec un essaim de guêpes est de rester calme. Évitez de les énerver en faisant des gestes brusques avec vos mains. Ne vous alarmez surtout pas sinon c’est la piqure assurée.

Éloignez-vous lentement si vous faites face à un essaim de guêpes. N’essayez pas de courir : cela ne ferait que vous mettre dans le pétrin. En effet, cela les inciterait à vous pourchasser. Ce serait peine perdue de vouloir les semer puisque les insectes hyménoptères sont capables de voler jusqu’à 40 km/h.

En cas d’attaque

Chaque année, on dénombre une quinzaine de décès causés par des piqures de guêpes. Les attaques surviennent généralement dans le cas où l’insecte voit en vous une menace. Si un escadron de guêpe fonce sur vous, la seule solution reste la fuite. Courez et mettez-vous à l’abri dans un lieu clos comme une maison, un garage ou une voiture. Et surtout, évitez de plonger dans un étang ou une piscine si vous êtes traqué par un escadron de guêpes. En effet, elles pourront vous attendre au-dessus pour vous attaquer à votre remontée.

Que faire en cas de piqure ?

Vous venez de vous faire piquer par une guêpe ? Voici les comportements à adopter :

  • Enlevez vos bagues si vous vous êtes fait piquer à la main.
  • Rapprochez la zone envenimée d’une source de chaleur : lumière de bougie, briquet, eau bouillante… Le venin de la guêpe perd ses propriétés en présence de chaleur.
  • Appliquez un glaçon sur la zone douloureuse.
  • Nettoyez la zone affectée avec du savon et de l’eau. Puis appliquez un antiseptique.
  • Si vous êtes une personne allergique, faites-vous prescrire un antihistaminique et de l’adrénaline injectable par votre médecin.

IMPORTANT :

Si vous ressentez la moindre sensation de vertige, n’hésitez pas à appeler les secours (pompiers, SAMU), notamment si vous vous êtes fait piquer plusieurs fois.

Comment détruire un nid de guêpes ?

Il est fortement déconseillé d’enlever soi-même un nid de guêpes. Laissez cette tâche à un professionnel certifié dans la désinfection. Le prix des interventions varie généralement de 70 à 120 euros. Sachez toutefois que certaines communes endossent tout ou une partie des frais.

Note : Il ne sert à rien d’appeler les pompiers sauf si le nid se trouve à proximité d’un lieu ou d’un bâtiment public (école, parc de loisirs…).

Si malgré tout, vous souhaitez détruire vous-même le nid de guêpes, voici les étapes à suivre :

  • Agissez à la tombée de la nuit, les guêpes étant des insectes diurnes.
  • Enfilez une tenue de protection.
  • Procurez-vous un insecticide en aérosol dans un magasin spécialisé : pulvérisez l’entrée du nid pendant 15 secondes sans vous arrêter. Laissez agir le produit toute la nuit. Si le lendemain, vous apercevez encore quelques individus errer autour du nid. Renouveler l’opération le soir venu.
  • Ôtez ensuite le nid et détruisez-le le plus tôt possible pour éviter l’empoisonnement éventuel des oiseaux (leurs prédateurs naturels).

IMPORTANT :

  • Les guêpes sont plus agressives en été qu’au printemps. D’ailleurs, c’est durant cette période que les nids sont les plus difficiles à détruire.
  • Durant la saison hivernale, les nids de guêpes sont vides et ne constituent aucun danger.

Quid des solutions écolos pour se débarrasser des guêpes ?

Si vous voulez éviter l’usage d’insecticides, voici 2 astuces à privilégier :

La méthode du savonLa fumée (à n’appliquer que si le nid est loin de votre maison)
·         Mélangez 1 litre d’eau chaude avec une demi-tasse de vaisselle liquide.

·         Pulvérisez la solution dans l’entrée du nid. La texture collante du savon empêchera les guêpes de voler

·         Retirez le nid et brûlez-le
·         Allumez le feu en dessous du nid.

·         Laissez la fumée agir pendant 2 heures afin de faire fuir les guêpes.

·         Décrochez le nid et brûlez-le.
Contacter un expert nuisibles Devis gratuit dans votre ville