Quelle est la différence entre un nid de guêpes et d’abeilles ?

Les guêpes et les abeilles sont des insectes de la famille des hyménoptères. Outre le fait que ce sont des insectes volants et qu’ils sont utiles pour l’environnement, ces deux espèces n’ont rien de commun. Les guêpes et les abeilles n’ont pas la même morphologie, le même mode de reproduction, ni le même habitat. Les nids de ces hyménoptères sont fabriqués selon des procédés qui sont propres à chaque espèce.

Ce qu’il faut savoir sur les nids des guêpes

En France vivent une quinzaine d’espèces de guêpes. Ces insectes, qui ne sont pas tous invasifs, font entre 11 et 28 mm. Contrairement aux abeilles, les guêpes ont une faible pilosité, des couleurs vives (noire et jaune) et un abdomen qui est clairement distinct du thorax. Les guêpes que l’on rencontre fréquemment au détour de nos promenades sont la vespula germanica et la vespula vulgaris.

En chassant les insectes nuisibles, les guêpes participent à l’équilibre des écosystèmes. C’est principalement pour cette raison qu’il ne faut pas détruire systématiquement les nids de guêpes, d’autant qu’elles ont eu vraiment du mal à les construire. Chez les guêpes sociales, les nids sont commencés par les reines fécondées qui ont réussi à survivre à l’hiver. Les guêpes solitaires, quant à elles, font preuve d’une étonnante ingéniosité pour protéger leurs descendances.

Les nids des guêpes

La nidification est différente selon les guêpes. Si les espèces sociales fabriquent les leurs avec des fragments d’écorce, les solitaires utilisent de la boue. Quels que soient les matériaux utilisés, les guêpes les mélangent avec de la salive pour les rendre plus robustes.

La nidification des guêpes sociales

À l’aube du printemps, les reines vont commencer à fabriquer leurs nids. Elles déposeront dans les premières cellules les premiers œufs qui deviendront des travailleuses après quelques jours.

Un nid de guêpes est fabriqué avec des fibres de bois, qui sont ensuite transformées en une pâte après une longue trituration. Pour fabriquer ce mortier, la guêpe va se mettre à gratter l’écorce d’un arbre avec ses puissantes mandibules. Grâce à un mouvement à reculons, la guêpe arrache les fibres végétales qu’elle mâche en y ajoutant de la salive. C’est ainsi que les boulettes de pâte sont préparées.

Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant

demander un devis dans votre région

Lorsqu’elle est de retour à l’emplacement choisi pour son nid, la guêpe applique et étale cette boulette, toujours en marchant à reculons. Les pâtes sont alignées corrélativement les unes aux autres, ce qui forme au final des alvéoles hexagonales. Grâce à cette structure, le nid est plus stable à la base. Lorsqu’elle s’assèche progressivement, cette pâte prend l’allure du papier mâché. Ce faisant, elle se transforme en un matériau isolant et imperméable. Même les pluies diluviennes ne peuvent en venir à bout.

Les ouvrières construisent des alvéoles, à l’intérieur desquelles, l’espace est bien réparti sur plusieurs étages. C’est ainsi qu’elles garantissent la sécurité des larves.

Une fois achevé, le nid des guêpes sociales prend la forme d’une grosse boule (ronde ou ovale) de papier mâché gris avec une ouverture sur le côté ou sur le bas. Il peut abriter une centaine ou plusieurs milliers d’individus.

Le même procédé est utilisé par les espèces qui construisent leurs nids dans le sol.

Généralement, les guêpes bâtissent leurs nids :

  • Sous les tuiles
  • Dans un mur
  • Dans une boîte aux lettres
  • Dans un tronc d’arbre
  • Dans une cheminée
  • Dans une haie
  • Dans des combles et des greniers

La nidification des guêpes solitaires

Les guêpes solitaires fabriquent leurs nids dans les cavités, des tiges creuses, des anfractuosités ou des trous déjà existants. Parfois, elles se mettent à creuser la terre afin d’y créer des cellules.

Les guêpes solitaires les plus impressionnantes sont les guêpes maçonnes qui utilisent de la vase, des particules de sable et de l’argile qu’elles agglomèrent avec leurs salives. Les eumènes bâtissent leurs nids en assemblant des gouttelettes de boue jusqu’à ce qu’ils obtiennent au final des petits pots de terre qu’elles vont remplir avec des stocks de nourriture.

Les odynères, elles, construisent des nids de terre à l’intérieur desquels se trouvent diverses cellules et cloisons. Certaines espèces bâtissent leurs nids dans le sol en reprenant le principe des galeries et des cellules. Ces nids sont équipés d’une cheminée provisoire que les adultes détruisent après la ponte.

Les différences entre les nids des guêpes sociales et des guêpes solitaires

Guêpes sociales
Guêpes solitaires
Dimensions
1 mètre de hauteur et 1.5 mètre de diamètre pour les plus gros.
Un nid de quelques centimètres. Les galeries peuvent s’étendre sur 1 mètre.
Couleurs
Généralement, les nids des guêpes sociales sont gris.
Les nids sont généralement de la même couleur que la boue, la terre et l’argile.
Formes
Ils ont la forme d’une poire ou d’un fruit rond.
Ils ont la forme de petites poteries rondes ou allongées.

Ce qu’il faut savoir sur les nids des abeilles

L’abeille domestique mesure entre 11 et 13 mm. À la différence de la guêpe, cet insecte possède un corps trapu et velu. Son abdomen est ligné de bandes noires, brunes ou jaunes selon les espèces. Comme l’abeille ne se nourrit que de nectar et de pollen, elle n’importune jamais les hommes. En fait, elles ne deviennent agressives que lorsqu’on s’approche trop près de leurs nids.

Nids d’abeilles et essaim d’abeilles

Un nid d’abeilles n’est pas un essaim d’abeilles. En fait, l’essaim désigne l’énorme boule compacte d’abeille qui décide de quitter une ruche surpeuplée. L’arrivée d’un essaim est un phénomène naturel qui peut vous impressionner, mais n’ayez crainte, il est sans danger. Cette boule est composée de centaines d’abeilles qui se rassemblent autour de la reine afin de la protéger. Si un essaim d’abeilles vient vous rendre visite, n’essayez surtout pas de le faire partir. Contactez plutôt un apiculteur qui se chargera de la déplacer dans l’une de ses ruches artificielles.

L’emplacement choisi par l’essaim est provisoire. En effet, la colonie va repartir d’elle-même sous quatre jours si elle n’est pas récupérée par un apiculteur. Après avoir trouvé le meilleur emplacement, les ouvrières vont se mettre à fabriquer le nid qui est constitué de rayons parallèles en cire. Il leur faut plusieurs semaines pour terminer cet ouvrage qui est totalement différent de celui des guêpes.

Le nid de l’abeille, également appelé alvéole d’abeilles, ne contient pas que de la cire. Les abeilles le renforcent avec du pollen et de la propolis.

Ce sont les ouvrières qui se mettent en quête du site idéal pour l’établissement de la colonie. Lorsque celles-ci découvrent l’endroit dont elles estiment convenir à la colonie, elles vont communiquer les coordonnées au reste de la colonie. L’essaim va s’envoler avec la reine vers la future demeure. Parfois, les ouvrières choisissent un endroit difficile d’accès et où il fait chaud. Il n’est pas rare de voir le nid de cire parallèle :

  • Derrière un volet
  • Dans une cheminée
  • Dans le creux d’un arbre
  • Dans la cime des arbres

Spécificités du nid d’abeilles

Le nid des abeilles est bien plus élaboré que celui des guêpes.

Spécificités
Dimensions
Les plus imposants font jusqu’à plusieurs cm d’envergure. Chaque alvéole fait 3mm pour une profondeur de 15 mm et une épaisseur de 20 mm.
Couleurs
Ils sont de la couleur du miel : brun ou jaune doré
Formes
Les alvéoles sont de forme rhombique à la base
Matériaux
Cire, pollen, propolis
Contacter un expert nuisibles Devis gratuit dans votre ville